Trucs pour investir à la bourse
Chroniqueurs

Quatre façons d'expliquer la Bourse à son adolescent

vendredi le 12 novembre 2021
Modifié à 13 h 59 min le 12 novembre 2021
Par Hugo Bélanger

Les grands concepts de la Bourse peuvent être appris à un jeune âge. (Photo: Depositphotos)

Au Québec, on parle beaucoup de l’immobilier lors de discussions en famille, mais peu de la Bourse. Trop peu, à mon humble avis.  Voici donc quelques façons d’initier votre ado à ce placement financier.

1.Dans un premier temps, demandez-lui de nommer tous les commerces et tous les restaurants qu’il connait et qui ont fermé leurs portes dans les 10 dernières années. Ensuite, expliquez-lui pourquoi en faisant un parallèle avec la Bourse de la façon suivante: le cours d’une action augmente pendant un certain temps, mais tôt ou tard, il décroît et la compagnie fait faillite.

Toutes les entreprises ont une date d’expiration. Soit elles ferment leurs portes ou elles font faillite un jour; c’est inévitable. Prenez le temps de lui parler de certaines compagnies innovantes à l’époque qui sont aujourd’hui disparues. Pensez à RCA, Pan Am, Kodak, Compaq, Blockbuster, Polaroid, Sears, etc. 

2. Allez dans un magasin et portez une attention particulière aux différents articles qui y sont vendus. Invitez-le à remarquer les articles qui y sont nombreux, les autres offerts en moins grande quantité ainsi que ceux absents des tablettes, car ils sont en rupture de stock. Demandez ensuite à votre adolescent ce qu’il ferait s’il avait à gérer les achats. Que prioriserait-il? Achèterait-il plus d’articles manquants ou préférerait-il mettre à rabais les surplus?

À la Bourse comme dans un commerce, quand les acheteurs veulent massivement une action, le prix monte toujours. Quand ils n’en veulent plus, ils s’en départissent. Donc, ils la mettent en vente. Pour faire de l’argent, il faut toujours opter pour ce que les gens veulent. Le responsable des stocks dans un commerce a donc tout intérêt à essayer de se procurer des articles populaires plutôt que de faire des ventes.

3.  Demandez-lui d’aller dans un magasin de montres et d’identifier laquelle il achèterait pour la revendre dans 2 ans. Il opterait pour la moins chère ou pour celle de meilleure qualité?

Ma mère me répétait toujours: «Le bon marché coûte toujours cher Hugo. N’achète jamais de la piètre qualité, ça ne dure jamais longtemps.» C’est la même chose à la Bourse: une action peu coûteuse risque de descendre en prix encore plus, alors que la qualité montera en prix.

4. Faites imaginer à votre adolescent qu’il est à la ferme. Dites-lui qu’il y a 20 poules dans le poulailler et que son principal objectif est d’en garder le plus possible dans l’enclos. S’il ouvre la porte du poulailler, quelle sera sa réaction si une, deux ou trois poules se sauvent? Va-t-il courir après celles-ci pour les rattraper? 

S’il pourchasse celles qui se sauvent, les autres suivront assurément et, tôt ou tard, il n’en restera aucune dans le poulailler. À l’inverse, s’il décide tout simplement de sacrifier une poule qui sort sans tenter de la récupérer et de refermer la porte rapidement, il apprendra rapidement la leçon de «couper ses pertes» à la Bourse.

À lire du même chroniqueur:

Bourse : oubliez votre QI, c'est même un handicap

L'investisseur boursier avisé a l'oeil du cardiologue

Comparons la Bourse à l'immobilier

Investir à la Bourse selon les pyramides d'Égypte

Qu'est-ce que le risque à la Bourse? Ces 11 réponses

Bourse : apprendre, c'est à la base d'un métier

Avant de sauter dans la piscine

 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous