Trucs pour investir à la bourse
Chroniqueurs

Investir à la bourse selon les pyramides d'Égypte

vendredi le 16 juillet 2021
Modifié à 15 h 56 min le 16 juillet 2021
Par Hugo Bélanger

L'investisseur avisé n'achète pas d'un seul coup, mais par tranches. (Photo Deposotphotos)

Investir à la bourse pour avoir du succès dépend de quelques facteurs: quoi acheter, quand (au bon moment, au bon prix), quand vendre, l’importance de l’investissement compte-tenu de vos liquidités et le nombre de titres que vous gérez à la fois.

Dans cette chronique, je vais déconstruire quelques mythes sur la façon d’acheter des blocs d’actions, comme faire baisser sa moyenne de prix d’achat – les chroniqueurs économiques dans les médias prononcent ces mots et ça me fait toujours sursauter – ou acheter tout d’un coup.

Prenons l’exemple suivant: vous voulez prendre position dans un titre. L’action est à 100$ et vous jugez que c’est un bon prix d’entrée. Supposons que vous avez 10 000$ à investir. Est-ce que vous allez tout de suite acheter 100 actions à 100$? Surtout pas. Allez-y par étapes, mais comme si vous souhaitiez construire une pyramide, c’est-à-dire en achetant par tranches plus importantes au départ qu’à la fin.

Quand l’action est à 100$, achetez pour 5 000$. Ensuite, regardez comme le prix se comporte. Si le prix monte à 102$, rajoutez 3 000$. Et si l’action atteint 104$, achetez la différence, soit pour 2 000$.

Certes, vous aurez 98,6 actions au lieu de 100 pour votre investissement de 10 000$. Mais inversons la situation. Vous achetez pour 5 000$ d’actions à 100$ chacune. Ensuite, l’action tombe à 98$. Que faites-vous? La réponse est : rien. Vous n’achetez surtout pas plus d’actions même si vous trouvez que le prix est bas. Ceci s’appelle attraper un couteau qui tombe.

Faire baisser sa moyenne de coût d’achat est la pire chose à faire en bourse. Vous devez tout simplement attendre de voir si le prix se replace à 100$. Et si l’action tombe à 93$, vous vendez vos 50 actions sans discuter, puisqu’il faut toujours vendre si on se retrouve en bas de 7% de notre prix d’achat. Votre perte sera alors de 350$.

À l’inverse, si vous aviez acheté d’un seul coup avec votre 10 000$, votre perte aurait été de 700$. Et si vous aviez racheté pour 5000$ à 95$ (soit en baisse de moyenne d’achat), vous auriez 102,6 actions. Or, à la vente des actions à 93$ chacune, vous auriez à subir une perte de 458$.

Dans un cas ou l’autre, ça fait mal.

Protéger son capital

Pourquoi bâtir en montant et non en descendant? Pour protéger son capital. Car quand une action descend, on ne sait jamais quand sa chute se terminera. Et ça peut être très destructeur d’un portefeuille.

Quiz du mois

Combien de titre devez-vous posséder à la bourse en même temps?

-Les professionnels: moins de six.

-Les investisseurs avec plus de 3 ans d’expérience: une dizaine.

-Les autres: une quinzaine maximum.

-Les débutants : deux en prenant seulement une partie de leur argent seulement.

Ce n’est pas beaucoup, n’est-ce pas? C’est vrai, mais le cerveau humain n’est pas capable d’en suivre plus. Le but est de faire des bons choix de titres, de faire ses achats au bon moment et de vendre quand c’est le temps.

Du même chroniqueur:

Comparons la bourse à l'immobilier

Qu'est-ce que le risque à la Bourse ? Ces 11 réponses possibles

Bourse : apprendre, c'est à la base d'un métier

Avant de sauter dans la piscine !  

À propos d'Hugo Bélanger

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous