Outils en ressources humaines
Chroniqueurs

6 signes qu’un employé songe à divorcer de son employeur

vendredi le 12 mars 2021
Modifié à 15 h 00 min le 07 juin 2021
Par

L’expérience employé, bien plus qu’une tendance

Ils gagnent un très bon salaire, bénéficient d’une assurance collective intéressante et d’un programme de bonification. Pourtant, vos employés vous quittent. La pénurie de main-d'œuvre, présente avant la pandémie, demeure d’actualité et grandira dans les années à venir. Les entreprises rivalisent d’originalité pour recruter et conserver leurs employés, car chaque départ coûte cher. Quelles sont les principales raisons?  Nous avons répertorié six des principaux signes pour vous. Soyez à l’affut, il est possible d’agir avant le divorce!

Collaboration - Alain Doré et Patricia Weightman du Club PVRH

1-Le poste et les tâches à valeur ajoutée…

La plupart des employés disent ne pas aimer les tâches répétitives et routinières. Certains auront besoin de défis, de projets intéressants à développer, d’autonomie, voire d’une certaine liberté décisionnelle, sentir qu’ils contribuent à l’organisation. Comment faire plus? On exige de l’initiative, de la créativité, mais on ne m’écoute jamais, alors à quoi bon?

2-La reconnaissance n’est pas juste une question de salaire

La reconnaissance d’un employé n’est pas uniquement monétaire. Il faut prendre le temps de reconnaître les efforts déployés, d’encourager les comportements désirables, les valeurs du travail d’équipe, les féliciter ou simplement les remercier. Un geste, un mot, si simple soit-il, peut faire la différence! Des actions qui ne coûtent rien pour l’employeur, mais qui mobiliseront les ressources et augmenteront leur engagement.

3-La conciliation famille travail plus importante que jamais

Dans un sondage réalisé par Léger pour le compte du Réseau pour un Québec Famille auprès de 3 006 parents et dévoilé en juin 2020, 53% se disent prêts à changer d’emploi si on leur offre de meilleures conditions de conciliation famille-travail. Pour garder mobiliser vos éléments-clés, avez-vous réellement réfléchi à l’impact réel pour vous de les accommoder? Est-il réellement négatif?  Et si votre entreprise gagnait en efficacité et baissait son taux de roulement? De nombreuses mesures peuvent être implantées pour accommoder les employés qui le méritent et pour qui cela un réel irritant: horaire flexible ou adapté, travail partagé, télétravail, banque de congés personnels, morcellement des vacances, flexibilité dans le choix des dates de vacances, horaire de réunions adapté et bien plus encore.

4-L’environnement de travail, l’équipe et les collègues

Ne jamais sous-estimer l’environnement de travail: l’esprit d’équipe, les conflits entre collègues et surtout la façon dont ils sont gérés. Les employés ont-ils du plaisir en travaillant ou sont-ils souvent en retard? Tombent-ils plus facilement malades? Une tempête de neige pour 2 cm? L’espace de travail est bien éclairé, propre, sécuritaire, ensoleillé? L’ambiance de travail joue un rôle très important sur la motivation des employés. Plusieurs entreprises l’ont compris et offrent de multiples opportunités pour créer un environnement de travail dynamique, collaboratif et favorable au dépassement de soi!

5-Le patron

On dit que les employés quittent leur patron et non l'entreprise. Une analyse en ce sens devrait être faite dans chaque entreprise. Les superviseurs ont-ils la personnalité et les compétences pour exercer leurs fonctions avec justesse et discernement? Sont-ils équitables, exercent-ils un bon leadership? Offrent-ils du coaching à leurs employés qui en manifestent le besoin? Répondent-ils adéquatement aux questions posées?

6- Les conditions de travail adéquates

Les conditions de travail sont en constante évolution depuis les dernières années et le seront encore pour les années à venir. Les employeurs doivent être de plus en plus agiles et trouver l'équilibre entre le côté collectif et individuel. Ils doivent également être de plus en plus imaginatifs, afin de s’adapter à chaque individu lorsque cela est possible et mérité bien entendu. Comment? Le camion de l’année, le bureau vitré, la nouvelle machine, les plus beaux projets, distribués aux plus anciens ou aux plus méritants?

Vous trouvez que cela requiert de l’investissement, du temps et de l’énergie pour mobiliser et retenir? Définitivement moins que de recruter encore et encore!  La beauté dans l’histoire est que vous avez le pouvoir et la capacité d’éviter le divorce! Si vous le voulez bien sûr !

Écrit aussi par le même chroniqueur : 

Pénurie de main-d’œuvre : 7 pistes de solutions

L'autopsie du «ghosting» : trucs pour éviter que votre perle rare disparaisse

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous