Outils en ressources humaines

L’autopsie du «ghosting» : trucs pour éviter que votre perle rare ne disparaisse

mercredi le 28 avril 2021
Modifié à 14 h 58 min le 07 juin 2021
Par Hélène Gingras

Imaginez: vous affichez un poste à combler. Parmi les candidatures reçues, vous identifiez un candidat qui vous semble être « la perle rare » que vous cherchiez depuis longtemps. Bonne nouvelle, il accepte votre invitation pour un entretien. Tout se passe à merveille, il possède les compétences et l’expérience, il est intéressé, les conditions d’emploi sont parfaites selon lui! Une deuxième entrevue est prévue. Et ensuite… Rien, silence radio! Votre candidat disparaît comme par magie! Il ne répond plus de manière soudaine et inexpliquée! Que s’est-il passé? Malheureusement ce phénomène paranormal appelé ghosting est de plus en plus fréquent en recrutement.

Collaboration - Alain Doré et Patricia Weightman du Club PVRH

Analysons et essayons de comprendre pourquoi votre candidat parfait ne répond plus.

Et si votre processus de recrutement était à revoir ?

  • Faites-vous une bonne première impression lorsque vous contactez le candidat? Il ne faut pas oublier que l’expérience employé débute dès le premier contact qu’il soit téléphonique, virtuel ou en personne!
  • Est-ce que vos délais de recrutement sont excessifs? Un processus qui traîne en longueur peut envoyer un mauvais message à votre candidat qu’il interprètera comme un signe négatif de votre part, et il est déjà passé à un autre appel.
  • Faites-vous preuve de flexibilité pour les entrevues? Une entrevue après 17 h ou avant 8 h? Une entrevue virtuelle? Pourquoi pas?
  • Communication! Faites un suivi avec votre candidat, mentionnez-lui les prochaines étapes, mais surtout respectez votre engagement lorsque vous lui mentionnez que vous communiquerez avec lui pour lui donner les résultats qu’ils soient positifs ou négatifs.
  Et si votre image était à repenser ?
  • Votre candidat fera sûrement des recherches sur votre organisation. Quelle image se fera-t-il de vous en visitant votre page carrière? Votre marque employeur? Êtes-vous une entreprise impliquée dans votre communauté? Quelle évaluation font de vous vos anciens employés ou même les candidats que vous avez déjà reçus en entrevue?
  • Qu’est-ce qui vous démarque d’autres entreprises et serait attirant pour tout candidat à venir travailler avec vous? Offrez-vous le télétravail? Quelles sont les mesures concrètes mises en place pour la conciliation famille-travail? Quel type d’employeur êtes-vous?
  Et si vous n’étiez pas concordant entre l’entrevue et l’offre d’emploi ?
  • Vous vous affichez comme un employeur à l’écoute, humain, mais le faites-vous ressentir aux candidats lors de votre processus d’entrevue? Est-ce que les candidats sont bien accueillis s’ils se présentent dans votre entreprise? Se sentent-ils écoutés?
  • Votre candidat risque de disparaître si ce qui est affiché dans l’offre d’emploi ne correspond pas à ce qui est expliqué pendant l’entrevue.
  Et après l’embauche ?
  • Le ghosting peut également arriver après l’embauche, d’où l’importance d’instaurer un processus d’intégration complet et bien préparé afin de faire vivre une belle expérience employé à votre nouvelle recrue. Aucun nouvel employé ne veut être laissé à lui-même lors de sa première journée ou semaine de travail.

Le phénomène du ghosting peut être frustrant pour les employeurs et les recruteurs, mais la bonne nouvelle, c’est que nous avons un certain pouvoir pour changer les choses. Avez-vous eu un cas de ghosting récemment ? Faites votre propre autopsie et vous trouverez sûrement des solutions simples, à mettre en place, pour vous améliorer et arriver à un meilleur processus d’embauche adapté aux nouvelles réalités.

À lire aussi d'autres chroniques des mêmes auteurs : 

6 signes qu’un employé songe à divorcer de son employeur

Pénurie de main-d’œuvre : 7 pistes de solutions

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous