Vidéo – Vegtech, l’innovation au service des agriculteurs

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
Vidéo – Vegtech, l’innovation au service des agriculteurs
Guillaume Verner (Photo : Gracieuseté)

L’entreprise Vegtech représente pour son fondateur Guillaume Verner l’union de sa passion et de ses connaissances. Ingénieur mécanique de formation, le jeune homme a été élevé sur une terre, habitué à travailler avec la machinerie agricole. Alors se retrouver à la tête de son entreprise de conception et fabrication d’équipements pour la production maraîchère fait tout son sens.

L’entreprise située à Sherrington se spécialise dans les équipements automatisés et mécanisés, tout spécialement pour la production de légumes.

Basculeur de caisses conventionnel, brosseuse à légume, laveuse à carottes et égreneuse d’ail sont des exemples de ces équipements voués à faciliter le travail des agriculteurs.

M. Verner s’est mérité le prix Esprit novateur de LADN Montérégie 2020.

«On ne réinvente pas la roue, mais on crée de nouveaux produits régulièrement, qu’on ne trouve pas sur le marché ou encore qui ne sont pas adaptés pour le Québec», expose-t-il.

Il donne en exemple le pull pipe, un équipement qui, fixé à un tracteur, permet de tirer les tuyaux d’irrigation à partir d’un bout du champ.

L’entrepreneur œuvre aussi en ce moment au développement d’un transplanteur automatisé. Des équipements qui, au bout du compte, réduisent les besoins en main-d’œuvre des entrepreneurs – un enjeu de taille en région – et améliorent la rentabilité.

La pandémie a d’ailleurs grandement affecté la disponibilité de la main-d’œuvre étrangère, de laquelle dépend beaucoup le secteur maraîcher. Pour Vegtech, ces circonstances s’avèrent positives.

«Plusieurs producteurs ont réduit leur production et ça les a forcés à changer leurs habitudes ou à penser à les changer, en se dotant de nouveaux équipements pour être moins dépendant de la main-d’œuvre.»

Le caractère cyclique de ce marché demeure en enjeu pour une entreprise comme Vegtech. «Il faut gérer l’offre et la demande, relève M. Verner. Il y a des pics au printemps et jusqu’à la fin de l’été, puis l’hiver, il n’y a rien. Avoir une constance de production, c’est le défi.»

Ses clients sont surtout des agriculteurs de la Montérégie – le fameux «garde-manger du Québec – mais M. Verner rejoint aussi des producteurs d’ailleurs dans la province.

Lancée il y a plus de deux ans, Vegtech compte maintenant six employés.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires