Varennes: une acquisition majeure pour revitaliser le centre-ville

Varennes: une acquisition majeure pour revitaliser le centre-ville
(Photo : Ville de Varennes)

Quelques semaines après avoir promis l’ouverture en 2021 d’un ambitieux centre multifonctionnel construit au coût de 16 M$, la Ville de Varennes a poursuivi sur sa lancée cette semaine. L’administration municipale a cette fois affirmé ses intentions concernant la revitalisation du centre-ville.

À cette occasion, le maire Martin Damphousse a annoncé, aux côtés de l’homme d’affaires Normand Chaput, que la Ville avait fait l’acquisition d’un terrain de 23 500 pieds carrés. Ce dernier accueillera une large partie de la première phase de réaménagement.

«Pour un rappel de l’histoire, il s’agit du terrain vacant de l’ancienne Coop de Varennes détruite par un incendie en 1997, a expliqué le maire. Par la suite, il est devenu une propriété de M. Chaput. Au nom du conseil municipal, je remercie Normand Chaput ainsi que sa famille pour leur vision d’avenir et pour cette importante contribution qui marque un tournant majeur pour la revitalisation du centre-ville.»

Immeubles vétustes rasés

Par ce geste, l’administration de la municipalité espère contribuer à moderniser le centre-ville de Varennes. Afin d’atteindre son objectif, le conseil a par ailleurs procédé à l’acquisition de plusieurs immeubles jugés vétustes. Certains d’entre eux ont depuis été rasés afin d’être remplacés par de nouveaux projets.

Sur la route Marie-Victorin, entre le cimetière et la rue d’Youville, la Ville a en effet fait démolir divers immeubles, dont ceux qui abritaient les commerces La Source, Fleuriste Varennes et le bar Le Bugsy. Ces terrains sont actuellement entretenus par la Ville et clôturés afin d’assurer la sécurité des lieux. D’autres immeubles seront aussi démolis, incluant ceux qui hébergeaient la Vitrerie Landry, Meubles Daviau et Varennes Pizzeria.

Enfin, la Ville affirme être en négociation avec d’autres propriétaires de bâtisses situés sur la route Marie-Victorin. Les élus s’engagent à présenter aux citoyens un plan d’ensemble du futur centre-ville aux résidents au cours des prochains mois.

Rappelons que Normand Chaput a pris en 1961 le relais de son père, Fortunat Chaput qui a fondé Chaput Automobile en 1947. L’entreprise fêtera donc son 75e anniversaire au moment même où Varennes soulignera le 350e anniversaire de sa fondation.

Deux autres générations de Chaput œuvrent aujourd’hui au sein de l’entreprise familiale. Fils de Normand, Luc Chaput est aujourd’hui directeur des ventes de l’entreprise alors que ses filles Caroline et Isabelle occupent respectivement des postes de directrice commerciale ainsi qu’au département de comptabilité.

Au fil des années, l’entreprise a fait l’acquisition de bâtisses et de terrains dont celui qui fera bientôt partie du centre-ville plus moderne sur lequel la Ville planche depuis quelques années.

Un texte de Steve Martin, Initiative de journalisme local, La Relève

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des