«Valleyfield a plus de potentiel qu’on le pense» – Miguel Lemieux

Par Mario Pitre
«Valleyfield a plus de potentiel qu’on le pense» – Miguel Lemieux

MUNICIPAL. Dans un discours teinté d’optimisme, le maire de Salaberry-de-Valleyfield a invité mercredi les membres de la Chambre de commerce et d’industrie Beauharnois-Valleyfield-Haut-Saint-Laurent à se faire des ambassadeurs de leur capitale régionale.

Devant un auditoire composé d’une centaine de gens d’affaires, le jeune maire a d’abord rappelé que les municipalités du Québec ne pouvaient compter que sur les revenus de taxes foncières, principalement (81%), pour boucler leurs budgets. «Si on veut augmenter nos revenus, ça nous prend plus d’entreprises et plus de citoyens, et c’est çà notre objectif», a-t-il annoncé.

Miguel Lemieux s’est particulièrement attardé aux attraits dont dispose Salaberry-de-Valleyfield pour attirer de nouvelles entreprises. À commencer par sa «carte maîtresse», le port de Valleyfield, dont la notoriété place la ville parmi les incontournables de l’industrie maritime et qui représente un effet de levier important pour son développement industriel.

La capacité dont dispose la région en électricité, en alimentation en eau brute de qualité, la présence de l’industrie chimique et prochainement, d’un futur réseau de fibre optique dans le parc industriel, s’ajoutent à la liste énumérée par le maire.

Des créneaux d’avenir

Miguel Lemieux a aussi fait valoir qu’à partir de ces avantages, Salaberry-de-Valleyfield peut orienter son développement vers des créneaux porteurs d’avenir. À cet égard, il a fait mention de l’implantation du producteur de cannabis médicinal TGOD. «On avait à la fois des terrains agricoles et industriels, de même qu’une bonne alimentation en l’électricité et en eau brute pour répondre à leurs exigences», a-t-il noté.

D’autres secteurs, comme les centres de stockage de données, le transport électrique, voire des projets de gaz liquéfié, pourraient aussi trouver leur niche dans la région, a indiqué le maire Lemieux.

À cet égard, le maire de Salaberry-de-Valleyfield dit vouloir donner à la ville une image innovatrice, capable d’attirer de nouvelles jeunes familles sur son territoire.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des