Une offre encore plus grande de VALDEV et de Valleyfield

Une offre encore plus grande de VALDEV et de Valleyfield

Phillip Lawee assure que VALDEV dont il est le secrétaire-trésorier présente des solutions pour accommoder les locataires et leur production et que l’échéance pour le projet actuel est le début décembre avant l’arrivée des grands froids.

Crédit photo : Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin

Le gestionnaire immobilier VALDEV et la Ville de Salaberry-de-Valleyfield ont annoncé l’achèvement du 3e bâtiment du 1300 Gérard-Cadieux, un site industriel de 14 000 000 de pieds carrés dans le parc industriel et portuaire Perron.

« C’est encore une belle annonce économique comme nous aimons en faire. Il y a peu de maires qui ont la chance au Québec actuellement de commencer leurs conférences de presse en se réjouissant d’avoir une autre belle nouvelle économique comme celle-ci. Et ça ne s’arrêtera pas de sitôt », a lancé le maire Miguel Lemieux, enthousiaste de voir la collaboration avec VALDEV. « Ils font passer les intérêts de Valleyfield avant les leurs. C’est une relation fusionnelle avec eux et ça dure depuis des années », a dit le maire Lemieux.

En fait, l’engagement du groupe à Valleyfield s’est amorcé en 1995 à la suite de l’acquisition du site de la Dominion Textile. « Nous avons été précurseurs dans le parc industriel. Nous avons cru au potentiel de Salaberry-de-Valleyfield dès le début et cette confiance perdure comme en témoignent nos investissements des dernières années », a expliqué Philipp Lawee, secrétaire-trésorier chez VALDEV.

Fais-le et ils viendront

Pour Miguel Lemieux les deux partis semblent d’accord, il faut que le projet se fasse. « Ils sont prêts à investir avant qu’il n’y ait des clients confirmés. Faites-le et ils viendront. C’est la philosophie », a-t-il admis.

Ainsi, VALDEV propose la location industrielle d’espaces variant de 25 000 à 153 000 pieds carrés dans un bâtiment offrant une hauteur libre de 32 pieds. Tous les services comme l’eau, l’électricité, les égouts, le gaz, de même que l’eau brute sont disponibles immédiatement. « Nous construisons sans locataire, mais le climat économique actuel nous donne confiance. Nous arrivons avec des solutions pour accommoder nos locataires et leurs productions », a lancé Phillip Lawee.

Le bâtiment est immense et offre une hauteur libre de 32 pieds permettant un grand nombre de projets pour les entrepreneurs qui s’installeront à Salaberry-de-Valleyfield.

Il note également l’emplacement idéal pour s’établir. VALDEV 2 peut joindre les chemins de fer du CN et de CSX. « Les entreprises ont à gagner à s’implanter ici, car Salaberry-de-Valleyfield est un pôle logistique de transport stratégiquement bien situé avec l’accès maritime via le Saint-Laurent, la proximité des États-Unis et de l’Ontario via les autoroutes et le chemin de fer. Plusieurs investisseurs sont aussi sensibles à la grande capacité en eau brute et en électricité disponible. Notre puissance est de 18 mégawatts, mais pourrait atteindre 300 mégawatts », a-t-il souligné.

 Industries et locataires potentiels

« Des négociations avec plusieurs prospects sont en cours et nous envisageons une nouvelle expansion pour bientôt », a mentionné Carmine Como, vice-président chez VALDEV. Selon lui Salaberry-de-Valleyfield a vu sont attractivité augmenter avec l’autoroute 30 qui est un atout important pour la croissance. « Ça nous pousse à envisager la phase 4 de notre développement », a dit celui dont les locaux hébergent Pelican International depuis quelques années.

Il n’a cependant pas voulu confirmer avec qui les négociations ont lieu.

Mais il reste de nombreux emplacements disponibles et Yvon D’Aoust, directeur du développement économique à la Ville invite les entrepreneurs à le joindre afin d’évaluer les possibilités offertes. Un soutien au niveau de la promotion, de l’attractivité, de l’implantation et des maillages interentreprises est offert.

Carmine Como a présenté le projet qui comprend un bâtiment de 153 000 pieds carrés qui peut se diviser en espaces de location de 25 000 pieds carrés dépendant des besoins des entreprises à venir.

Commenter cet article

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des