Une application née à La Prairie humanise la gestion de personnel

Photo de Vicky Girard
Par Vicky Girard
Une application née à La Prairie humanise la gestion de personnel
Patrick Côté et Gilles Gagnon ont élaboré un «centre d’information pour tout l’aspect humain dans une entreprise ou une organisation». (Photo : Gravité Média - Denis Germain)

Alors que technologie rime la plupart du temps avec automatisation du travail, une entreprise de La Prairie l’utilise pour que des gestionnaires puissent mieux recruter et gérer le personnel en analysant psychologiquement les candidats et employés. En plus de s’illustrer à l’international, Ngenio a remporté un prix au prestigieux gala Les Mercuriades grâce à cette innovation.

Le processus d’embauche traditionnel est bien connu; remise d’un curriculum vitae comprenant études, formations et expériences professionnelles, suivie d’une entrevue en bonne et due forme. La touche de Ngenio s’insère dans cette démarche avec une évaluation de la personnalité, effectuée sur une plateforme informatique. La solution appelée MPO (management et performance organisationnelle) permet d’identifier les talents, les aptitudes cognitives, les façons de communiquer et autres traits d’un individu, avec le souhait de changer le monde des ressources humaines à l’aide d’intelligence artificielle.

«Même si je ne connais pas la personne, je peux savoir selon des données qu’elle a un grand potentiel pour diriger, donc je vais l’engager et la former là-dessus», explique le cofondateur de l’entreprise, Patrick Côté. Ce dernier estime que l’évaluation effectuée grâce au système de Ngenio représente le tiers de la décision pour une embauche.

L’homme âgé de 50 ans aurait lui-même usé de sa création durant son parcours d’une vingtaine d’années en tant que gestionnaire, si elle avait existé.

«On n’avait pas d’outils pour comprendre les gens ou leur comportement. Pourquoi ils sont motivés par certaines choses? Pourquoi certains sont performants dans tel ou tel poste alors que d’autres ne le sont pas du tout?» dit-il.

Puis, il a rencontré son associé, Gilles Gagnon. Ce dernier a évalué sa personnalité et lui a brossé un portrait de qui il était et de ses motivations à faire certaines choses. Le déclic a été immédiat.

«Je suis tombé en amour avec ça. Je me suis dit qu’il fallait que je fasse quelque chose pour aider les gestionnaires à mieux comprendre leur monde», confie M. Côté.

Il y a 12 ans, après 2 ans de recherches, Ngenio a ainsi vu le jour. Il s’agit d’une équipe de six personnes qui fait aujourd’hui affaire avec 24 distributeurs au Canada, aux États-Unis, en France et au Maroc.

«Ce sont généralement des firmes de consultation en ressources humaines et en gestion qui mettent en marché nos produits auprès des clients», explique M. Côté.

Psychométrie

Ngenio fait la distinction importante entre test d’aptitudes et évaluation de la personnalité, «puisqu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse». Les formulaires sont utilisées par les gestionnaires.

«Les rapports qu’on fournit avec la solution MPO te permettent de connaître la personne devant toi comme si c’était ton frère.»

-Patrick Côté, cofondateur de Ngenio

Pour monter l’application, l’entreprise a collaboré avec une psychométricienne de New York. Les données sont issues de notions qui émanent de la psychologie et de la mesure.

Un candidat pour un poste ou un employé pourra ainsi être positionné au bon endroit dans une organisation.

«Notre application permet de comprendre et identifier la personnalité, mais aussi le comportement. Si on engage quelqu’un qui a une extraversion très élevée, on peut s’attendre à ce que ce soit quelqu’un de sociable qui veut travailler avec des gens plutôt que seul à son bureau», détaille M. Côté.

Dans un contexte de pénurie de personnel, il ajoute que cette technologie est d’autant plus importante, puisqu’elle permet d’identifier le potentiel d’individus qui n’ont pas nécessairement les compétences, puis de les former en conséquence.

M. Côté affirme également qu’à long terme, la plateforme permet de diminuer le taux de roulement dans une organisation.

«Les employés sont heureux et à la bonne place, donc ils restent en poste plus longtemps», dit-il.

Les clients de Ngenio s’abonnent et sont formés durant trois jours pour pouvoir utiliser les systèmes. Ils sont ensuite soutenus pour l’utilisation.

Reconnaissance

Ngenio a remporté le Mercure pour le développement d’une technologie Web ou mobile présenté par Telus, lors du gala virtuel des Mercuriades, le 28 septembre. Le prix reconnaît «une initiative de développement ou l’intégration d’une plateforme numérique qui permet d’améliorer un processus d’affaires, un service ou un produit». C’est précisément la troisième version de la plateforme qui a permis à Ngenio d’obtenir cette reconnaissance dans le milieu des affaires. M. Côté explique qu’il y a eu beaucoup de changements à l’application, mais qu’elle est surtout plus flexible.

«C’est le couronnement d’années de travail», souligne-t-il.

Sept aspects mesurés par MPO Personnalité

-Originalité de pensée

-Spontanéité émotionnelle

-Assertivité

-Extraversion

-Pondération

-Structure

-Adaptabilité

Compléments:

-MPO Talent qui identifie jusqu’à 46 talents;

-MPO Aptitudes cognitives

-MPO Communication

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires