Un projet résidentiel de 160 M$ au pôle Roland-Therrien inclura 10% de logements sociaux

Un projet résidentiel de 160 M$ au pôle Roland-Therrien inclura 10% de logements sociaux
(Photo : Gracieuseté)

Le Groupe MACH a choisi le pôle Roland-Therrien pour un important projet résidentiel de 160 M$. Le projet prévoit la construction de tours résidentielles de 600 unités, incluant 10% de logements sociaux et abordables et 10% de logements de trois chambres ou plus pouvant accueillir des familles.

«Nous sommes sensibles à la réalité des clientèles plus vulnérables de Longueuil et avons signifié à maintes reprises notre souhait de répondre de manière durable à l’enjeu de l’accès au logement, indique la mairesse Sylvie Parent, par voie de communiqué. Ce projet est un pas de plus pour bonifier l’offre de logements sociaux et abordables sur le territoire.»

Le comité exécutif recommande que la Ville vende au Groupe MACH le terrain visé, d’une superficie totale de 12 400 mètres carrés, situé en bordure de la rue Bord-de-l’Eau, pour la somme de 13 M$. Cette transaction sera soumise au conseil municipal lors de l’assemblée du 16 juin.

«MACH est enthousiaste à l’idée de collaborer avec la Ville de Longueuil, indique la directrice Conception et développement du Groupe MACH Marie-Geneviève B-Pelland. Nous serons fiers de créer un milieu de vie différent qui contribuera à la qualité de vie de ses résidents et de la communauté en s’appuyant sur des valeurs humaines telles que la qualité de vie et le développement durable.»

«Après une annonce majeure d’investissement au centre-ville le mois dernier, un autre important groupe immobilier choisit Longueuil pour investir dans un secteur névralgique de la ville», se réjouit la Ville.

À LIRE AUSSI: Longueuil approuve le projet de Devimco, non sans émettre certains bémols

Projet Devimco: il faut des logements sociaux et une vie communautaire, disent des organismes

«Cette proposition démontre une fois de plus que malgré la situation économique et la crise qui nous frappe, les investisseurs voient Longueuil comme un lieu stratégique de développement et d’investissement», ajoute la mairesse.

«Énorme retard à rattraper»

Prenant part à une conférence de presse pour la présentation d’une vaste enquête sur les conditions de vie et d’habitation dans l’agglomération de Longueuil jeudi après-midi, le coordonnateur de la Maison La Virevolte Guy Levesque a salué l’initiative.

«On ne sera jamais contre le logement social, mais on est loin de la coupe aux lèvres, a-t-il cependant mentionné. On a un énorme retard à rattraper du côté du logement social dans l’agglomération et on estime que c’est une proportion de 20% de tous les projets résidentiels à venir qui devrait y être consacrée.»

La Coalition des organismes de l’agglomération de Longueuil pour le droit au logement réclame la construction de 500 unités de logements sociaux accessibles universellement par année pour les 5 prochaines années.

Denis Trudel salue l’effort de la Ville

L’inclusion de logements sociaux et de logements pour les familles dans le projet du pôle Roland-Therrien est très bien accueillie par le député de Longueuil-Saint-Hubert Denis Trudel, qui plaide pour une mixité dans la construction de nouveaux projets de logements dans l’agglomération de Longueuil.

Pour le député, il est temps que tout le monde se mette à pied d’œuvre pour offrir du logement social. «Je m’attends à ce que les cinq villes de l’agglomération investissent dans le logement social, c’est de leur compétence de développer des projets. Et le logement social est un excellent moyen pour favoriser la reprise économique.» (G.M.)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des