Un nouvel outil pour faire respecter le 2 mètres de distanciation

Par Mario Pitre
Un nouvel outil pour faire respecter le 2 mètres de distanciation
Le distanceur Alerte 2 tourne au rouge pour indiquer que la distanciation sociale n'est pas respectée. (Photo : Gracieuseté)

Fabricant de divers types de détecteurs d’alcool, dont Alco-Tube Plus, la compagnie Alco Prévention Canada vient de mettre sur le marché un nouvel appareil permettant de faire respecter la distanciation de 2 mètres exigée par les autorités de la Santé publique.

L’appareil appelé Distanceur Alerte 2 évalue l’espace qui sépare deux personnes. Grâce à un voyant lumineux et sonore (si désiré), le dispositif avertit les deux personnes lorsqu’elles ne sont pas à 2 mètres (environ 6 pieds) l’une de l’autre.

« C’est un outil idéal pour tous les commerçants soucieux de la sécurité et de la relation harmonieuse entre leurs employés et leurs client », mentionne-t-on dans un communiqué envoyé aux médias.

Ainsi, lorsque deux personnes sont à plus de 2 mètres l’une de l’autre, les dessins sur le Distanceur Alerte 2 sont verts. Lorsque les deux personnes sont à moins de 2 mètres l’une de l’autre, les dessins virent au rouge.

De plus, lorsque ces deux personnes sont à moins de 1 mètre l’une de l’autre, les dessins sont rouges et clignotent. Une alerte sonore peut également être déclenchée, si désiré.

L’appareil peut s’avérer utile dans divers types de commerces. (Photo Gracieuseté)

L’appareil peut s’avérer utile dans diverses entreprises telles que restaurants, hôtels, établissements ou cliniques de santé, bureaux et commerces de détail.

« Il évite à vos employés d’intervenir verbalement. Il est un moyen simple et courtois de faire respecter la consigne de distanciation et permet un environnement agréable et plus chaleureux », mentionne Stéphane Maurais, directeur général d’Alco Prevention Canada.

Pour plus de détails, on peut consulter le site web de l’entreprise.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires