Chroniqueurs
Tout sur les vins

Un nouveau vin de la Roumanie à la SAQ

mardi le 14 juin 2022
Modifié à 16 h 32 min le 10 juin 2022
Par Jessica Harnois et Mariève Isabel

marieve.isabel@mail.mcgill.ca

Jessica Harnois au vignoble Vinarte. (Photo: Gracieuseté - Jason Eastman-Maynard)

Que connait-on de la Roumanie? La première idée qui vous vient en tête est peut-être la Transylvanie et son légendaire Vlad l’empaleur, transformé en compte Dracula au fil du temps et des histoires. Au-delà de cette légende, la Roumanie est aussi un fier producteur vinicole, le 13e plus important au monde.

À l’automne 2018, juste avant la pandémie, un premier salon des vins roumains avait fait fureur à Montréal, attirant plus de 2000 visiteurs et affichant complet – on avait même manqué de vins! Ces derniers n’étaient alors disponibles pratiquement qu’en importation privée. Aujourd’hui, on retrouve à la SAQ neuf vins roumains, dont le plus récent, le Budureasca Chardonnay biologique.

La Roumanie est le 13e plus grand producteur de vins au monde. (Photo: Gracieuseté)

La Roumanie et la culture du vin

Même s’ils sont récents à la SAQ, les vins roumains n’ont rien de nouveau. Il y a plus de 5000 ans qu’on cultive la vigne sur ce territoire devenu officiellement la Roumanie en 1859. Il y a 2000 ans, on disait que le vin y était si bon et si populaire que, craignant des invasions, le roi décida de brûler toutes les vignes du pays, car elles commençaient à faire l’envie des voisins. L’histoire de ce pays est en effet un mélange d’occupations, de guerres et de traités compliqués entre plusieurs cultures avoisinantes, incluant les cultures ottomanes et grecques au 19e siècle et l’Union soviétique jusqu’à la fin du 20e siècle.

Aujourd’hui, la Roumanie, avec ses 20 millions d’habitants, est moderne et occidentalisée, ayant intégré l’Union européenne et l’OTAN en 2007. Située au 45e parallèle – comme Bordeaux – et traversé par le Danube, le pays est le cinquième plus grand producteur de vins en Europe. En plus de la présence du fleuve et de ses nombreux affluents, le territoire est entouré par les Carpates, des montagnes dont les sommets atteignent les 2500 mètres, et occupé par de vastes forêts et plaines que sangliers et chevaux sauvages habitent toujours. La vigne, quant à elle, côtoie maintenant les champs de colza et les villages rustiques.

Les trois Feteascǎ

Depuis les années 1990, l’industrie vinicole roumaine connaît une véritable renaissance qui met enfin la Roumanie viticole sur la carte internationale. Plus de 200 producteurs commercialisent aujourd’hui leurs vins, après avoir, bien souvent, arrachés de vieilles vignes pour les remplacer par de meilleurs cépages. En effet, pendant longtemps, la Roumanie a fourni en vin l’Union soviétique, à partir de cépages à grand rendement et sans grande qualité. Aujourd’hui, la qualité passe avant la quantité et on compte maintenant 38 dénominations d’origine contrôlée (DOC), une seule DOCG – Dealu de Mare – et sept régions vinicoles. Des raisins plus appréciés ont été replantés, incluant les trois Feteascǎ.

On retrouve ce trio de cépages dans tout le pays, mais aussi chez des voisins comme la Moldavie. Feteascǎ se traduit par « jeune fille » et elles sont trois: Feteascǎ alba (blanche), Feteascǎ regala (royale) et Feteascǎ neagra (noire). Parmi les autres cépages hybrides on retrouve, dans le blanc, le Tamaioasa romanesca et, en rouge, le Busuioaca de Bohotin. 

Dans plusieurs vignobles, ces hybrides côtoient les cépages européens avec en tête de liste le cabernet sauvignon. C’est le cas chez Vinarte Castle Bolovanu comme chez Budureasca, deux vignobles iconiques de la région Dealu Mare que nous ont eu la chance de visiter en mai 2022.

La cave à vin chez Vinarte... (Photo: Gracieuseté)

Vinarte : créer des vins exceptionnels

Sur des côteaux surplombant la rivière Olt s’étendent plusieurs hectares de vignes qui abritent en leur centre Vinarte Château Bolovanu. La rivière, très large à cet endroit, contribue à emmagasiner le soleil et à le refléter sur les pentes douces, permettant une longue saison et des vendanges s’étalant parfois jusqu’à la fin novembre.

Vinarte est un des plus importants vignobles de la renaissance de la viticulture en Roumanie. Depuis 1998, l’œnologue Justin Urucu y élabore des vins de très grande qualité, en particulier son Soare, qui a contribué à faire remarquer les vins roumains à l’international. Le Soare n’est produit qu’à partir des meilleurs raisins et seulement durant les meilleures années. Le cabernet sauvignon est le plus connu de cette collection, mais d’autres vins se distinguent aussi, tels le Prince Mircea, le Castle Bolovanu, le Sirena et le Dunǎrii, un vin doux obtenu grâce à une pourriture noble appelée bortytis.

Un après-midi à se prélasser sur leur terrasse et à visiter le vignoble est une activité inoubliable.

...et celle de Budureasca, (Photo: Mariève Isabel)

Budureasca : Bienvenue à la SAQ!

Budureasca est un autre vignoble incontournable de la Roumanie. Avec ses installations modernes et ses salles accueillantes, l’endroit est impressionnant à visiter. En parcourant les vignes, on est surpris par la richesse des sols. Nous sommes au pays de la terre noire, qui demande d’apporter des soins particuliers à la vigne, comme un plus grand taillage pour réduire des rendements qui seraient autrement trop importants et qui feraient diminuer la qualité des raisins.

L’œnologue Stephen Donnelly est installé en Roumanie depuis 1995. Parfois qualifié de flying winemaker, cet Irlandais d’origine a apporté ses conseils et son savoir-faire à des vignobles dispersés un peu partout dans le monde, de la vallée de Napa en Californie jusqu’à l’Afrique du Sud, en passant par la Hongrie, l’Inde et la Roumanie, avant de se poser pour de bon à Budureasca en 2007.

Depuis, ses vins ont remporté plus de 300 médailles à des concours internationaux. En 2013, le vignoble s'est bâti une cave de 5200 mètres carrés, l’une des plus grandes et modernes de la Roumanie, avec une capacité d’entreposage de 3,5 millions de litres!

Cette année, nous avons le plaisir d’accueillir enfin un de leur vin à la SAQ, le Budureasca Chardonnay bio, produit en très petite quantité.

Budureasca Chardonnay bio

https://www.saq.com/fr/14965532 | 17,45 $

Voici la dernière nouveauté roumaine à la SAQ : un chardonnay biologique de la vallée Dealu Mare, à la robe presque dorée. Au nez, des notes florales se révèlent, accompagnées d’une touche citronnée et même tropicale, qui préparent le palais à un vin sec, à l’acidité bien présente. Le vin est d’ailleurs élevé en cuves inox pour protéger toute sa fraîcheur; il n’a donc pas de bois. Très bien structuré et excellent pour accompagner des fruits de mer, comme des pâtes aux crevettes relevés de citron. Profitez-en pendant qu’il y en a!  

Budureasca Noble 5  

Disponible en importation privée (ro-wine.com) | 28,65 $

Noble 5 est un coup de cœur! C’est un assemblage de cinq cépages qui contribuent chacun à leur façon à créer la personnalité unique de ce vin. Le cabernet sauvignon s’impose avec ses tanins, alors que le pinot noir apporte de la souplesse, du fruit et une texture veloutée à l’ensemble. Le merlot procure une structure équilibrée, le shiraz, des arômes vifs de cassis et de poivre, et le feteasca neagra, du charme et de l’élégance. Le vin à la robe rubis est à la fois complexe et accessible. Le boisé lui vient de fûts français et roumains; il est bien intégré, sans excès. Corsé, il se mariera à merveille avec des viandes grillées sur le BBQ. N’ayez pas peur d’essayer l’importation privée! C’est très simple et les vins sont livrés dans une SAQ près de chez vous. Tous les détails par ici : ro-wine.com.

Nous espérons avoir pu vous faire voyager un peu avec nous!

Au plaisir de vous retrouver le mois prochain!

Nos chroniqueuses Jessica Harnois et Mariève Isabel devant le château de Dracula. (Photo: Gracieuseté - Jason Eastman-Maynard)