Actualités

Un nouveau GMF affilié à l’Université de Montréal ouvrira à Longueuil

lundi le 23 mai 2022
Modifié à 14 h 14 min le 17 mai 2022
Par Ali Dostie

adostie@gravitemedia.com

Le futur GMF-U offrira des services cliniques à des patients inscrits et non-inscrits au Guichet d’accès à un médecin de famille. (Photo: Le Courrier du Sud − Archives)

Le CISSS de la Montérégie-Est travaille actuellement à la création, à Longueuil, d’un groupe de médecine de famille universitaire (GMF-U), qui se concrétisera dans le cadre d’une affiliation avec l’Université de Montréal. Son ouverture est prévue au printemps 2024.

«Le GMF-U accueillera une dizaine de médecins de famille, des résidents en médecine familiale, des infirmières praticiennes spécialisées en première ligne et autres professionnels de la santé et des services sociaux tels que pharmacien communautaire, nutritionniste, travailleur social, entre autres», détaille Marianne Paquette, conseillère aux relations médias du CISSS de la Montérégie-Est. 

Les premiers apprenants, soit les résidents en médecine familiale et soins infirmiers, doivent arriver en juillet 2024.
«Le futur GMF-U offrira des services cliniques à des milliers de patients inscrits et non-inscrits au Guichet d’accès à un médecin de famille, explique Mme Paquette. Des consultations avec rendez-vous, auprès d’une clientèle de tous les groupes d’âge et des services de sans rendez-vous pour la clientèle du GMF-U seront offerts.»

Démarches en cours

Le CISSS de la Montérégie-Est est à la recherche d’un espace locatif qui pourrait accueillir le GMF-U. Il a récemment publié un appel d’offres à cet effet.

Selon l’annonce résumant cet appel d’offres, l’immeuble doit se situer dans la zone entre l'autoroute 20 à l'ouest, la route 132 au sud, les rues Sainte-Hélène et Richmond à l'est et le chemin du Tremblay et le boulevard Roberval au nord.

La date d’occupation visée est septembre 2023 et le CISSS cible une durée de location de 10 ans.

«L’équipe du CISSS de la Montérégie-Est, responsable du projet, œuvre à l’ouverture de ce groupe de médecine familiale de diverses façons: recrutement du personnel médical, élaboration des parcours de soins, et parallèlement, un appel d’offre est en cours pour une solution immobilière permanente», précise Marianne Paquette.