Un complexe de soins de santé se construit à Candiac

Photo de Vicky Girard
Par Vicky Girard
Un complexe de soins de santé se construit à Candiac
Un local est toujours disponible pour une équipe de professionnels de la santé qui voudrait se joindre à celles qui emménageront. (Photo : Gravité Média - Vicky Girard)

Alors qu’il avait besoin davantage d’espace, le Dr Daniel Tanguay, orthodontiste, a pris la décision de faire construire un bâtiment qui pourrait accueillir d’autres professionnels de la santé. En chantier depuis début avril, sur la rue de Strasbourg dans le Carrefour Candiac, il devrait ouvrir ses portes à l’automne.

En plus du nouveau bureau du Dr Tanguay, Chiro Candiac, la clinique Maxillo implanto et la bannière Action Sport Physio s’installeront dans le complexe de 20 000 pieds carrés. Il s’agit d’un chantier qui avoisinera les 10 M$, incluant le coût des équipements.

Le maire de Candiac et des professionnels qui occuperont le nouveau bâtiment, lors d’une pelletée de terre symbolique le 30 avril.

L’orthodontiste se trouvait sur le boulevard Jean-Leman depuis environ 13 ans, mais était trop à l’étroit. Lorsqu’il a pris la décision de déménager, il a pensé à la chirurgienne de la clinique Maxillo qui loue une chaise dans ses locaux.
«De fil en aiguille, avec des contacts et parce qu’il y avait beaucoup d’intérêts pour les professionnels à Candiac, on a rassemblé nos services», détaille Dr Tanguay.

Processus complexe

Les procédures pour la construction du bâtiment se sont avérées plus longues que prévu, pour deux raisons principales. D’abord, en raison de sa vocation qui n’est pas commerciale.

«Les gros détaillants ici comme Walmart et Costco ont signé des ententes entre eux il y a plus de 10 ans. Pour implanter quelque chose de nouveau, il fallait leur demander la permission. Comme certains ont des sièges sociaux aux États-Unis, ç’a été extrêmement long», fait savoir Jean Trottier, chargé de projet.

De plus, des contraintes municipales ont retardé le projet, dont la construction devait commencer il y a plus d’un an.

«Même si c’est une rue asphaltée, ce n’en était pas une légalement. Il a fallu que la Ville passe par des procédures afin de délivrer les permis nécessaires», ajoute-t-il.

Le Dr Tanguay, instigateur du projet.

Secteur

Pour le Dr Tanguay, le lieu du complexe en est un stratégique.

«Il n’y avait pas beaucoup de terrains intéressants, mis à part celui-ci. C’est pour cela qu’on a été patient pour que ça fonctionne. Ça va être bon pour le secteur où il n’y a pas eu de nouveauté depuis un bout», estime-t-il.

Être à proximité de gros commerces n’est pas une crainte, selon lui.

«On se voit complémentaire à ce qui est offert à la communauté ici», soutient le Dr Tanguay.

Selon le maire de Candiac, l’arrivée des services de santé sous un même toit est positive.

«C’est bon pour les gens de savoir qu’ils peuvent aller à un endroit pour avoir accès à plusieurs spécialistes.»

-Jean Trottier, chargé de projet

«C’est un secteur qui a du potentiel. C’est près du quartier TOD qui se développe, de résidences et des citoyens, donc c’est accessible. Le fait que ce soit un regroupement centralisé est une bonne chose», affirme Normand Dyotte.

À son avis, cela permettra également de redonner de la vitalité au Carrefour Candiac.

«Ça fait un petit moment qu’il n’y avait pas eu d’investissements dans le coin. Je crois que le momentum va reprendre», partage-t-il.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires