Un centre funéraire offre un nouvel espace de recueillement

Par Mario Pitre
Un centre funéraire offre un nouvel espace de recueillement
La salle est aménagée dans un environnement sobre et propice au recueillement. (Photo : Pierre Langevin)

L’industrie des services funéraires ne cesse d’innover. C’est le cas des Centres funéraires E. Montpetit & fils, de Salaberry-de-Valleyfield, qui offrent maintenant à leur clientèle un nouvel espace de recueillement destiné aux proches du défunt.

Il s’agit d’un petit salon dans lequel ceux-ci peuvent bénéficier d’un temps d’intimité avec leur proche décédé, avant que sa dépouille ne soit soumise au procédé d’embaumement ou de la crémation.
«On voulait offrir aux gens un endroit où ils pourraient se recueillir en présence de leur proche dans un environnement propice, plutôt que d’avoir à le faire alors que celui-ci se retrouve dans un cercueil ou dans une urne funéraire », explique Jean-Michel Montpetit. Ce qui n’était pas toujours possible jusque-là, notamment si, par exemple, les proches demeurent à l’extérieur de la ville ou du pays.

Le thanatologue Jean-Michel Montpetit, propriétaire des Centres funéraires E. Montpetit & fils. (Photo Pierre Langevin)

«Ce service est également apprécié par les proches qui n’ont pu que voir la santé du défunt se détériorer en centre d’accueil ou en milieu hospitalier, avec tous les protocoles de soins que cela exige», poursuit M. Montpetit.
La salle de recueillement dispose d’un lit où le défunt est placé, après avoir fait l’objet d’une désinfection sommaire. Une immense toile illustrant des papillons, symbole du passage à quelque chose d’autre, occupe tout un pan de mur. Quelques chaises ainsi qu’une petite table, au-dessus de laquelle est affiché un texte du poète Paul Eluard, complètent le décor.

Jean-Michel Montpetit hésite à parler d’un service entièrement exclusif aux Centres funéraires Montpetit & fils. Mais il dit savoir de Mitchel Fortin, inspecteur pour le Bureau de normalisation du Québec, que ce genre de service n’est pas très répandu encore. Certains concepts de chambres funéraires existent cependant en Europe.
Les Centres funéraires Montpetit & fils offrent ce nouveau service à leur siège social du 315, rue Danis à Valleyfield. L’entreprise familiale, qui a vu le jour en 1939, possède également des succursales à Coteau-du-Lac, Saint-Zotique et Les Cèdres.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des