Quoi faire avant un projet de terrassement ?

Quoi faire avant un projet de terrassement ?

Il y a pas mal de choses à faire avant le début de la construction pour s’assurer que votre maison sera construite sur un sol solide, qu’elle résistera aux ravageurs et aux intempéries, et qu’elle sera construite au bon endroit.

La première étape de la construction d’un bâtiment est le terrassement. Ceci consiste à préparer le terrain pour l’excavation et la construction en tant que telle. Mais même avant le début des travaux de terrassement, il faut bien préparer la zone. Si vous considérez la construction d’une nouvelle maison, vous êtes probablement curieux de toutes les étapes qui mèneront à la réalisation de votre résidence de rêve. Voici donc en quoi consistent les travaux de terrassement, et quoi faire avant un projet de terrassement.

Qu’est-ce que le terrassement ?

Les travaux de terrassement représentent l’étape préalable à l’édification ou au renforcement d’un ouvrage. Le terrassement est la préparation d’un terrain qui est réalisée avant les travaux d’excavation et de construction. Cela consiste à retirer terre, roches, arbres, souches, et tout débris qui pourraient nuire au projet. Les opérations de terrassement comprennent, entre autres, l’excavation, le transport, la mise en place et le compactage de matériaux de remblai pour construire des structures en terre, et constituent un élément important de presque tous les projets de construction.

Quoi faire avant un projet de terrassement ?

Avant de débuter les travaux de terrassement, il faut vérifier s’il y a présence d’installations sous-terraines de compagnies de services, dont Hydro-Québec, Énergir (anciennement Gaz Métro), et autres. Pour ce faire, on peut contacter Info-Excavation afin qu’ils puissent localiser les conduits. Également, il faut vérifier s’il y présence de puits et d’installations septiques.

La deuxième chose à faire avant un projet de terrassement est une analyse géologique et géotechnique du sol. Ces analyses permettront de déterminer quelles opérations seront nécessaires lors du terrassement, en fonction des propriétés du terrain.

Ensuite, il faut préparer le terrain en le délimitant à l’aide de piquets. Ceci permet, entre autres, à délimiter votre terrain, d’identifier les zones où seront installées les canalisations et à définir les différents niveaux d’un terrain. En outre, un géomètre devra également faire le bornage du terrain. Ceci est une étape importante et nécessaire, qui permet bien souvent d’éviter des problèmes avec le voisinage en s’assurant qu’aucun terrain ou aucune construction n’empiète sur une autre.

Vient enfin le moment de faire l’extraction de la terre et autres débris. On parle ici de déblayage et parfois de remblayage.

Le déblayage consiste à retirer les matériaux comme la terre, les roches, et à les entasser ailleurs sur le site advenant le cas qu’on en ait éventuellement besoin pour le remblayage.

Pour sa part, le remblayage peut être nécessaire consiste à remplir un creux ou élever une zone, en utilisant en partie les matériaux déblayés au préalable.

De plus, il est parfois nécessaire d’aplanir le terrain afin d’éviter les problèmes de tassement, de glissement ou d’effondrement du sol.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires