Publireportage

PROTHÈSE MAMMAIRE : CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES

mercredi le 03 février 2021
Modifié à 12 h 24 min le 03 février 2021

Dans le but d’améliorer leur image, certaines femmes ont recours à la chirurgie esthétique, dont l’ajout d’une prothèse mammaire. Symbole de féminité assumée pour certaines ou sentiment d’estime de soi pour beaucoup, il est toutefois très important de suivre quelques consignes post-opératoires, afin que tout guérisse bien. Comment se passe la chirurgie? Voyons tout d’abord en quoi consiste un implant mammaire.

Une prothèse mammaire, c’est quoi?

De façon brève, c’est une chirurgie plastique qui vise à ajouter une prothèse afin d’augmenter le volume d’un sein, dans le but d’en améliorer l’apparence ou en cas de reconstruction, suite à un cancer, par exemple. Deux prothèses sont disponibles, en gel de silicone et celle composée d’une solution saline. Cette dernière est moins utilisée en raison de la plus grande fermeté et de l’état un peu moins réaliste qu’elle donne. Or, elle est installée vide pour être ensuite remplie, ce qui réduit considérablement la taille de l’opération et des cicatrices.

De quelle façon est installée la prothèse mammaire?

La durée et la taille de l’intervention dépend en grande partie de la prothèse choisie. Celle faite de gel de silicone est installée par voie sous-mammaire, à l’aide d’incisions. Il s’agit du même type d’opération pour la prothèse en solution saline, sauf que l’incision est moins importante, car celle-ci est remplie de ladite solution une fois qu’elle est installée. Une fois l’intervention réalisée, il est toutefois essentiel de suivre quelques consignes.

Consignes post-opératoires

Afin de bien cicatriser et d’ainsi obtenir le résultat escompté, il est primordial de suivre les consignes suivantes :
  • Amatrice de sports et de musculation? Il est nécessaire d’attendre l’accord du médecin avant de recommencer à s’entraîner. Il ne faut pas solliciter les muscles pectoraux pendant les trois premiers mois, ni faire de sport pendant le premier mois suivant l’opération.
  • Afin de ne pas avoir de douleurs, il est plus que recommandé de n’effectuer aucun effort dans la première semaine, et de recommencer graduellement par la suite.
  • Jusqu’à ce que le médecin esthétique en ordonne l’arrêt, il faut changer le pansement quotidiennement, en désinfectant les cicatrices, mais sans masser. Par ailleurs, il convient de maintenir une hygiène corporelle impeccable, pour éviter tout risque d’infection.
  • Toute immersion complète dans l’eau est interdite pendant au moins le premier mois suivant l’opération.
  • Un soutien-gorge de contention sera nécessaire, du moins, pour la première semaine. Celui-ci devra être lavé chaque jour.
En suivant ces consignes, même si elles semblent contraignantes à la première vue, on s’assure d’une guérison optimale, pour un résultat qui le sera tout autant.

Quels sont les risques de la prothèse mammaire?

Bien qu’il n’y ait pas d’âge idéal à proprement parler pour recevoir une prothèse mammaire, certains risques y sont associés. Par exemple, on peut assister à l’apparition de rougeurs, d’inflammation, un décollement de ladite prothèse, etc. Dans le but d’obtenir des réponses à la moindre de nos interrogations, il est fortement conseillé de prendre un rendez-vous avec un chirurgien d’une clinique esthétique. Celui-ci sera en mesure de répondre aux questions de la cliente, en plus d’évaluer si celle-ci est apte à subir une telle chirurgie.