Mieux vaut en rire qu’en pleurer

Par François Charron
Mieux vaut en rire qu’en pleurer

S’il y a un bébé proche de nous dans l’avion, on espère toujours qu’il sera tranquille pendant le vol.

Évidemment, les pauvres, ils ne peuvent pas contrôler leur réaction en hauteur, mais égoïstement, c’est ce que l’on préfère.

Je pense avoir trouvé le compromis parfait entre un enfant pleurnicheur et celui tout à fait muet… Le rieur! Ça fait fondre le cœur, instantanément! 

Article publié sur francoischarron.com le 15 septembre 2020

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des