L’implication des employés est essentielle

L’implication des employés est essentielle

Crédit photo : Depositphotos

La plupart des acquisitions dans le milieu des affaires échouent parce que les dirigeants sous-estiment l’intégration des cultures de chaque entreprise impliquée, souligne Manon Poirier, directrice générale de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

«Certains pensent que l’intégration se fera d’elle-même, souvent parce qu’il s’agit d’entreprises dans la même région ou dans la même industrie, mais ce n’est pas le cas. Chaque entreprise a sa propre culture, sa propre synergie», mentionne Mme Poirier.

La culture d’entreprise se développe d’elle-même, selon l’historique de la compagnie, poursuit Mme Poirier. Ses bons et mauvais coups, ses employés, ses valeurs, ses normes la façonnent.

Selon la présidente de l’Ordre, il est essentiel que les dirigeants de l’entreprise qui achète soient transparents avec les employés dès le départ.

«Il faut éviter qu’une certaine dynamique se crée, par exemple que l’entreprise acquise doive se conformer aux valeurs de l’autre, explique-t-elle. On ne fait pas qu’annoncer l’acquisition aux employés, on présente un projet commun en expliquant chacune de nos décisions. On ne leur fait pas croire non plus que tout sera parfait.»

Mme Poirier précise que le ou les patrons doivent cibler les personnes influentes des deux côtés, afin que la plus grosse entreprise n’ait pas préséance sur la plus petite.

«On implique tout le monde et on met leur talent à contribution dans le but de former un projet commun.»

«De la même façon qu’on analyse les finances et les produits, il faut aussi analyser et comprendre la culture de l’entreprise qui sera acquise. La réussite de l’acquisition en dépend», conclut-elle.

Commenter cet article

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des