Les villes de taille moyenne ont la cote pour les voyages d’affaires

Par Simon Deschamps
Les villes de taille moyenne ont la cote pour les voyages d’affaires
(Photo : Gracieuseté Tourisme Montérégie)

Les villes de taille moyenne ont la cote pour les voyages d’affaires observe le Réseau Veille Tourisme de la Chaire de tourisme Transat de L’UQÀM. La Montérégie fait partie du circuit.

L’analyste Amélie Racine explique que les villes de Longueuil, Brossard, Boucherville et Saint-Hyacinthe sont les principales villes montérégiennes qui accueillent des activités touristiques d’affaires. La Montérégie accueille principalement une clientèle d’affaires québécoise et montréalaise bien que parfois elle accueille des congressistes provenant de l’Ontario ou du nord-est des États-Unis.

« En 2018, en Montérégie 86 événements d’affaires comprenaient au moins une nuitée. Le tourisme d’affaires a compté pour environ 60 à 65 % des nuitées pour l’année, ce qui n’est pas rien », a-t-elle dit.

Le Réseau Veille Tourisme indique que les villes moyennes ont la cote alors que « les coûts augmentent sans cesse dans les métropoles, les rendant alors trop chères pour un nombre croissant de décideurs ».

La Montérégie, ajoute Mme Racine, a l’avantage d’être bien placée géographiquement près d’axes routiers importants en plus d’offrir une diversité de salles pouvant permettre différentes atmosphères de congrès.

Par ailleurs, Mme Racine mentionne qu’une nouvelle tendance en tourisme d’affaires a émergé : le bleisure qui combine les mots business (affaires) et leisure (loisirs). Cette pratique consiste à rester dans la ville où se tient l’activité d’affaires après celle-ci pour profiter des attraits touristiques de l’endroit.

À cet égard, le Réseau Veille tourisme constate une volonté des organisateurs d’événements corporatifs de s’enquérir de l’offre touristique dans les régions où ils tiennent leur congrès pour pouvoir informer ceux qui désireraient profiter des attraits de la place.

Qu’est-ce que le Réseau Veille Tourisme

Le Réseau Veille Tourisme étudie les grandes tendances en tourisme à l’international et partage ses découvertes au moyen d’articles. Pour les gens d’affaires, le Réseau « peut outiller, donner des statistiques et approfondir les connaissances sur les marchés qui les intéressent », de dire Mme Racine. Elle fait savoir que les entrepreneurs peuvent leur faire des demandes sporadiques sur des thématiques précises.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des