Le nouveau logo de la discorde

Le nouveau logo de la discorde
Le nouveau logo des Aliments du Québec (Photo : Gracieuseté)

Texte de Josianne Desjardins – Collaboration spéciale de La Terre de chez nous

Représenté par la lettre Q en jaune, le nouveau logo d’Aliments du Québec ne fait pas l’unanimité dans le milieu agroalimentaire.

Lorsque La Terre a publié sur Facebook l’article concernant la nouvelle image, plus d’une centaine de lecteurs ont publié des commentaires pour la plupart négatifs à l’égard du logo, le comparant à une bouée de sauvetage ou à un rouleau de papier de toilette.

Marie-Chantal Houde, de la Fromagerie Nouvelle France, à Racine en Estrie, fait partie de ceux qui le désapprouvent.

«En voyant le logo, je me suis dit que c’était la dernière année que je suis membre. Je ne l’utiliserai jamais», lance la fromagère. Elle estime que le Québec n’est plus «du tout» identifié dans cette nouvelle image.

L’apicultrice Julie Croteau, de Miel Gardner à Saint-Norbert-d’Arthabaska, au Centre-du-Québec, ne l’aime pas non plus.

«On cherche le Québec, qui était plus facilement repérable avec l’ancien logo. […] On a été déçus. Est-ce qu’il y a vraiment des producteurs qui ont été consultés?»

Elle a l’intention d’utiliser le nouveau logo sur ses produits, mais devra payer une graphiste pour l’adapter à son emballage.

Divergences

La directrice générale adjointe d’Aliments du Québec Isabelle Roy maintient que l’accueil est positif.

«On le voit dans les commentaires qu’on reçoit des adhérents, qui sont très très très contents du changement.»

Elle estime que les avis négatifs ne sont pas la majorité, bien que nombreux.

«Il y en a qui sont réfractaires au changement. On ne peut pas plaire à tout le monde.»

Elle indique que tous les adhérents ont eu la possibilité de répondre à un sondage sur le sujet.

«Le changement d’identité visuelle vient de cette écoute auprès de nos adhérents, du fait que le logo était difficile à imprimer vu le dégradé de couleurs, qu’il était parfois désuet et qu’il posait problème à l’exportation», précise-t-elle.

D’ailleurs, la fleur de lys est un symbole qui est utilisé par plusieurs entreprises sans aucun contrôle, ajoute Mme Roy.

Une quinzaine d’ambassadeurs font la promotion du nouveau logo, «plus épuré et mieux repérable». Les Aliments Whyte’s, qui possèdent la marque de marinades Coronation, sont l’un d’eux.

«On trouve que le logo est évocateur et ressemble un peu à celui d’Hydro-Québec. On l’apprécie bien», affirme la coordonnatrice marketing Florence Massé.

L’entreprise prévoit apposer le logo sous forme d’autocollant uniquement sur ses produits vendus au Québec.

«On préfère se positionner comme manufacturier canadien plutôt [que québécois] pour tout ce qui est à l’extérieur [de la province]», dit-elle, précisant que l’entreprise se fait parfois «bouder» par des internautes d’autres provinces canadiennes pour sa provenance québécoise.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des