Le gin 3 Lacs bon à déguster et beau à admirer

Photo de Yanick Michaud
Par Yanick Michaud
Le gin 3 Lacs bon à déguster et beau à admirer
Le branding, soit la mise en valeur, l’emballage, l’image de marque, de Distillerie 3 Lacs a été mis en place par Pigeon Brands et la bouteille, le logo et le look se retrouvent en nomination au prestigieux PAC Awards de New York. (Photo : Photo Journal Saint-François – Pigeon Brands)

S’il est bon en bouche, le gin de la Distillerie 3 Lacs se démarque également par la qualité de sa présentation.

Les entrepreneurs derrière la distillerie lancée au cours de la dernière année à Salaberry-de-Valleyfield ont appris récemment, être en nomination pour un prestigieux concours de branding. L’image de marque. « Il faut comprendre que nous faisons affaire avec une firme de branding, Pigeon Brands. Elle nous a composé une image de marque. Les dirigeants nous ont ensuite inscrits dans ce concours pour lequel nous sommes maintenant finalistes. Non seulement notre produit est bon, mais il est beau », rigole Nicolas Beriault, l’un des trois entrepreneurs.

Et le concours semble des plus prestigieux. Le PAC-Global Leadership Awards est disputé à New York. Dans la catégorie de mise en marché pour les nouveaux produits de luxe (new brand luxury) la Distillerie 3 Lacs fait face à Unilever pour des produits de beauté The Good Stuff et à la compagnie I+I Botanicals. Dans d’autres volets du concours, on retrouve entre autres Molson pour sa nouvelle image, mais aussi Froot Loops, Cracker Barrel, Martha Stewart, les croustilles Miss Vickie’s et d’autres marques prestigieuses.

Les gagnants seront dévoilés le 18 février 2020. Le gala se tiendra dans la Grosse pomme.

Ils ont remporté en octobre, pour le même type de concours de mise en valeur, les honneurs lors des Prix Gaïa 2019, dont c’était la 7e édition.

Des concours pour le goût

« Pour le liquide en tant que tel, notre gin, les concours s’amorcent après les Fêtes. Puisque notre produit était prêt seulement en août cette année, ce seront évidemment nos premières participations. Mais il y aura des concours à New York, San Francisco, Las Vegas, à Melbourne. Sans compter les concours canadiens pour lesquels nous enverrons également des échantillons en janvier, février, mars et avril », dit Nicolas Beriault dont la distillerie a le vent dans les voiles. « Nous dormons peu. Les choses vont vite. Nous envoyons notre 5e commande la semaine prochaine. Nous sommes maintenant disponibles dans plus de 100 SAQ à travers le Québec. Et nous visons à monter à plus de 125 d’ici Noël. Souvent les gens ont entendu parler de nous, mais ne se doutent pas que notre produit se vend à la SAQ », avance celui dont le produit sera effectivement en dégustation sous peu.

Le 23 décembre à la SAQ du boulevard Monseigneur-Langlois, il sera possible, en après-midi de déguster ce gin distillé avec du tournesol et du citron frais biologique. On pourra y goûter le même jour, en matinée, à la succursale de Dorion.

Entre-temps, le gin fera l’objet de la chronique de Salut Bonjour Week-end le 14 décembre et d’un reportage dans La Presse+, le même jour.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des