Le français pour les travailleurs allophones: une solution novatrice à la pénurie de main-d’oeuvre

Le français pour les travailleurs allophones: une solution novatrice à la pénurie de main-d’oeuvre
(Photo : Depositphotos)

Dans le cadre du programme Le français, au coeur de nos ambitions de l’Office québécois de la langue française (OQLF), le Service aux entreprises et à la communauté (SAEC) de la Commission scolaire des Patriotes (CSP) est fier d’annoncer le lancement du projet Le Français pour les travailleurs allophones, une solution à la pénurie de main-d’oeuvre!

Visant à valoriser la maîtrise du français et l’intégration culturelle, ce projet a pour défi de permettre aux entreprises situées sur le territoire de la CSP d’attirer la main-d’oeuvre issue de l’immigration, de l’intégrer adéquatement et d’en assurer le maintien en emploi.

«Grâce à la contribution financière de l’OQLF, nous souhaitons offrir une solution concrète aux employeurs locaux afin de combler efficacement leurs besoins de main-d’oeuvre et de favoriser l’essor de la langue française» de dire le coordonnateur des Services de la formation professionnelle de la CSP Martin Soucy.

Même si les entreprises sont nombreuses à vouloir embaucher les travailleurs issus de l’immigration, peu d’entre elles sont outillées pour les intégrer adéquatement. Qui plus est, l’amélioration du français en contexte de travail constitue une munition importante pour l’efficacité du travailleur et donc, la rentabilité de l’organisation.

Dans le cadre du projet, le SAEC souhaite collaborer avec les partenaires oeuvrant auprès de la clientèle issue de l’immigration, les élus locaux, de même que les entreprises du territoire. Des outils de validation des compétences en français des travailleurs allophones et des supports d’intégration organisationnelle seront conçus et mis à la disposition des employeurs. De plus, un accompagnement sera offert aux entreprises afin de favoriser la mise en place de ces nouveaux mécanismes de gestion interne.

Les entreprises et partenaires souhaitant en connaître davantage sur le projet peuvent communiquer directement avec l’agent de développement responsable du projet, Nicholas Imonti, au 450 645-2370, poste 7255, ou à nicholas.imonti@csp.qc.ca.

(Source: CSP)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des