Le design industriel en mode aînés et écoproduits

Le design industriel en mode aînés et écoproduits

Crédit photo : Pixabay

Le vieillissement de la population et la conscience environnementale animent le design industriel.

Les écoproduits et les produits visant à améliorer la qualité de vie des aînés constituent des secteurs à prioriser, selon le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) du Québec.

Celui-ci avait déjà identifié les deux secteurs comme des «créneaux d’avenir» il y a 10 ans.

«Le Ministère, à l’instar d’autres acteurs, soutient que les designers doivent miser sur des créneaux inoccupés jusqu’ici, comme les produits de niche, ceux à haute valeur ajoutée, les écoproduits, le design à l’intention des besoins des aînés, etc.» écrivait-il en 2010 dans Le design industriel au Québec, un outil stratégique de compétitivité économique.

L’écoconception consiste à concilier production et environnement.

«Concrètement, le designer industriel intègre la notion de développement durable en posant les actions suivantes: choisir des matériaux plus écologiques; concevoir un produit requérant un minimum de matériaux; et adopter un processus de fabrication/production d’un produit en tenant compte de son recyclage ou de sa réutilisation», détaillait l’ouvrage.

Pour ce qui est de faciliter la vie des personnes âgées, le Ministère donnait en exemple Ergogrip, une entreprise qui conçoit de la vaisselle ergonomique destinée aux hôpitaux et aux centres de soins de longue durée.

«Ses produits entièrement fabriqués au Québec répondent à un besoin d’autonomie et de dignité d’une clientèle dont la dextérité est réduite» faisait valoir le MEI.

Également identifiés en 2010 comme des domaines d’avenir, «les équipement médicaux et la plasturgie ont fourni un grand nombre d’exemples de produits conçus avec l’aide du design industriel au cours des dernières années», souligne le Ministère.

Commenter cet article

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des