Actualités

L'AGASH s'offre une nouvelle présidente

jeudi le 21 mai 2015
Modifié à 0 h 00 min le 21 mai 2015
Par

L'Association des gens d'affaires de Saint-Hubert (AGASH) a 25 ans. La nouvelle présidente de l'organisation, Cynthia Gaudette, souhaite augmenter le nombre de membres et mettre en avant-plan les préoccupations des commerçants de la région.

Mme Gaudette, qui prend la place de la présidente sortante du CA, Linda Langlois-Saulnier, se donne comme mandat principal d'assurer la croissance de l'organisation.

«On aimerait croître et attirer également des entreprises du Vieux-Longueuil dans notre association. Nous sommes présentement une cinquantaine de membres, dont plusieurs évidemment de Saint-Hubert, mais aussi un peu de Brossard, Saint-Bruno et Longueuil», a expliqué la notaire. La confirmation de la nouvelle présidente a été effectuée lors d'une activité de réseautage tenue dans les locaux de l'entreprise Certex, le 13 mai. L'événement a attiré plus d'une trentaine d'exposants provenant d'entreprises de la région.

Mme Langlois-Saulnier, qui était présidente de l'AGASH depuis 2010, demeurera membre du conseil d'administration.

Importance du futur boul. Moïse-Vincent

Alors que les travaux de raccordement d'égouts et d'aqueduc dans le boisé Maricourt ont attiré les foudres de citoyens et d'écologistes, qui craignent qu'ils mènent au prolongement du boul. Moïse-Vincent, la nouvelle présidente de l'AGASH s'est dit consciente de l'importance stratégique du futur boulevard pour les commerçants du secteur.

«On est ouvert à ce que ça se développe. Il y a certains membres qui m'ont dit que c'est un projet dont ils espèrent la concrétisation», a-t-elle souligné. Elle se dit consciente que certaines personnes sont opposées au futur lien routier, une réaction normale, selon elle, vu l'ampleur du projet.

La Ville de Longueuil, qui avait retiré le projet du futur boulevard en 2011, souhaite consulter les citoyens avant d'aller de l'avant. Récemment, la mairesse de Longueuil, Caroline Saint-Hilaire, a annoncé qu'elle suspendait tout nouveau projet de développement dans le secteur avant la mise à jour du plan de conservation des milieux naturels de la Ville.

Développer des affaires sur le web

Alors que plusieurs entreprises québécoises tardent toujours à profiter d'internet pour faire fructifier leurs affaires, l'AGASH présentera une conférence de Martin Harrisson, de chez Stinson Marketing, le 27 mai, qui portera sur les changements technologiques en entreprises. «Nous voulions présenter cet atelier, car il y a un marché certain à aller chercher pour nos membres.» L'événement se tiendra au Centre d'action bénévole de Saint-Hubert, à 18h.

Rens.:  www.agash.ca

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous