VIDÉO – LADN Montérégie salue l’audace de l’entrepreneur Christian Chauvin

Par Geneviève Michaud

De l’audace, c’est bien ce dont Christian Chauvin a fait preuve il y a un peu plus d’un an, lorsqu’il a décidé de faire l’acquisition de l’entreprise Multisystème de Sainte-Julie, spécialisée dans la conception, la fabrication et l’installation d’enseignes lumineuses, alors que ce domaine lui était complètement inconnu.

Christian Chauvin, président de Multisystème (Photo : Gracieuseté)

Ingénieur mécanique de profession, Christian Chauvin, 36 ans, a travaillé pendant 8 ans dans une entreprise manufacturière de Drummondville.

«Le côté entrepreneur me travaillait depuis des années, raconte-t-il à L’Information d’affaires d’ici. Je montais les échelons de mon entreprise, mais ce n’était jamais assez pour moi.»

Après avoir longtemps cherché une idée viable pour lancer sa propre entreprise, il a commencé à éplucher la base de données du Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ). Et c’est par l’entremise du CTEQ que la direction de Multisystème est d’elle-même entrée en contact avec lui.

Absence de relève

En affaires depuis une vingtaine d’années, le fondateur de Multisystème souhaitait partir à la retraite mais n’avait aucune relève pour prendre les rênes de son entreprise.

«L’entreprise a connu son peak aux alentours de 2015, alors qu’elle comptait une quinzaine d’employés, mais elle était en très fort déclin depuis, entre autres en raison du manque de motivation de son propriétaire», explique Christian Chauvin.

«Quand il m’a contacté, je n’étais pas convaincu, poursuit-il. Mais après une rencontre et une visite de l’entreprise, je suis tombé en amour avec son produit, sa mentalité et son potentiel.»

Il a ainsi fait l’acquisition en septembre 2019 de l’entreprise de la rue Nobel, qui compte aujourd’hui trois employés.

Multisystème conçoit, fabrique et installe des cadres et panneaux lumineux utilisés comme éléments décoratifs ou dans le cadre d’une stratégie marketing. (Photo : Gracieuseté)

Apprentissage

«Je ne connaissais nullement le domaine des cadres et enseignes lumineux, mais je connaissais bien le domaine manufacturier, la gestion de personnel et le développement de produits», ajoute l’homme d’affaires.

«J’en ai appris énormément en un an. La stratégie que je m’étais bâtie avant même d’acheter a dû changer cinq ou six fois en cours d’année, au fur et à mesure que ma connaissance du domaine évoluait.»

La pandémie a évidemment repoussé de quelques mois les projets de Multisystème, qui espère pouvoir dès le début de 2021 diversifier son offre de produits pour sa clientèle actuelle.

«J’ai mis les premiers mois pour apprendre à connaître la clientèle. Nous avons depuis fait l’acquisition de nouveaux équipements pour optimiser notre production, ce qui nous a ouverts à de nouvelles possibilités.»

«Je veux maximiser les clients qui sont fidèles à la compagnie depuis plusieurs années», conclut l’homme d’affaires.

 

Prix Audace

Le jury de LADN Montérégie a reconnu l’audace de Christian Chauvin, lui octroyant le prix qui s’accompagne d’une bourse de 1000$.

«Je crois qu’ils ont principalement reconnu le fait que j’ai quitté une job et un avenir qui m’apportait une stabilité importante pour un père de famille de quatre enfants, pour choisir de me lancer en affaires», avance l’homme d’affaires.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires