La vision d’affaires compte beaucoup dans le transfert d’entreprise

La vision d’affaires compte beaucoup dans le transfert d’entreprise

Jean-Michel Montpetit, à droite, a été précédé d’Ernest et de Michel Montpetit à la tête du Centre funéraire E. Montpetit & fils.

Crédit photo : Gracieuseté

La vision d’affaires et la continuité, voilà des éléments qui peuvent contribuer à garantir le succès dans le transfert ou la relève d’une entreprise, selon Jean-Michel Montpetit, du Centre funéraire E. Montpetit & fils, à Salaberry-de-Valleyfield.

L’entrepreneur est dirigée par la 4e génération de la famille Montpetit, en affaires depuis 80 ans dans la région de Valleyfield.

«Cela fait maintenant trois ans que je dirige l’entreprise mais je m’y étais préparé bien avant. Ce fut un travail de longue haleine», mentionne Jean-Michel Montpetit.

Pour lui, outre l’intégration nécessaire aux chapitres de l’administration et des opérations, il est important que la relève d’une entreprise tienne compte de la culture de celle-ci et de sa vision d’avenir.

«Ce n’est pas parce que l’entreprise roule bien que son avenir est garanti. Il faut s’assurer de maintenir la formation des employés, répondre aux nouveaux besoins de l’industrie afin garantir sa continuité et gagner le respect de l’équipe en place.»

S’il peut témoigner ainsi en termes de relève d’entreprise, Jean-Michel Montpetit estime que cette vision peut autant s’appliquer dans le processus de transfert d’entreprise.

«Si le nouvel actionnaire ne possède pas une connaissance des façons de faire dans son domaine, de la culture en place dans son entreprise, il lui sera difficile d’établir une vision à long terme», croit-il.

Commenter cet article

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des