Chroniqueurs
Trucs pour investir à la bourse

La route du succès à la Bourse

vendredi le 24 décembre 2021
Modifié à 18 h 10 min le 18 décembre 2021
Par Hugo Bélanger

Graphique boursier. (Photo: Depositphotos)

Partons de la statistique que presque tout le monde perd de l’argent à la Bourse. Et que moins de 10% des gens sont capables de battre un indice de base, soit avoir un meilleur rendement que l’indice, comme le S&P 500 ou même le Dow Jones.

Si nous poursuivons dans cette logique, si on fait comme tout le monde, nous aurons sûrement le même rendement que tout le monde. Donc, si on veut performer, il faut peut-être agir autrement. Et, rien n’est surprenant ici, les grands investisseurs font évidemment les choses différemment.

Voici quelques exemples.

Quand le prix de votre action descend, vous devez diminuer le nombre de vos actions. Il ne faut surtout jamais remettre d’argent dans un stock qui baisse.

Ne pas avoir d’action, c’est-à-dire ne pas être en position sur le marché boursier, n’est pas mal. Les grands investisseurs sont souvent dans cette position. Quand vous n’êtes pas convaincu du marché, demeurez sur les lignes de côté.

Il faut que vous soyez toujours être en phase avec le marché. Si le marché est difficile, diminuez vos positions de moitié. S’il est en correction, vendez tout et conservez seulement du liquide.  

Pourquoi avoir un portfolio de 30 actions? Personne ne peut les suivre avec attention. Vous devriez vous limiter à posséder un maximum de 10-15 actions en même temps.

N’achetez jamais tout d’un coup. Commencez en vous procurant quelques actions et augmentez votre position si leur prix monte. Si leur valeur baisse, vendez-les un peu à la fois.

Ne jamais prédire le marché. Jamais. Les diseurs de bonne aventure iront directement en faillite à la Bourse. On réagit au marché, on ne le prédit pas.

Le commun des mortels a tendance à acheter une action quand son prix est bas. Or, le marché fait presque toujours le contraire. Une action dont le prix est haut aura tendance à aller encore plus haut. À l’inverse, une action dont le prix est supposément bas aura tendance à descendre encore plus.

Il faut apprendre à vendre quand ça va bien et que vous sentez que le vent va tourner. Prendre ses profits; tout passe par là.

Concentrez-vous sur votre risque de perte. Combien êtes-vous prêt à perdre? Et non pas combien vous pensiez faire d’argent. On gagne toujours en coupant ses pertes rapidement et non en priant pour que le prix d’une action augmente de manière fulgurante.

Les investisseurs débutants ont beaucoup d’indicateurs sur leurs graphiques. Les professionnels, eux, que très peu. Ils se limitent au prix, au volume et à deux moyennes mobiles. C’est tout.

Question du jour

Votre voisin est le président d’une entreprise technologique dont les actions sont à la bourse Nasdaq. Il vous dit que le prix de l’action va augmenter sensiblement prochainement, car son entreprise a le vent dans les voiles. Vous achetez des actions de cette entreprise?

La réponse: jamais. On n’achète jamais des rumeurs. Et même si les fondements de ses dires d’avèrent vrai, cela ne veut pas dire que le marché va réfléchir de la même manière (le prix de l’action ne suivra pas toujours). Ayez toujours avoir une confirmation graphique (point d’entrée technique) avant d’acheter une action.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous