La Financière agricole a versé près de 6 G$ aux producteurs en 10 ans

La Financière agricole a versé près de 6 G$ aux producteurs en 10 ans
(Photo : Archives - L'Information d'affaires Rive-Sud)

Un texte de Martin Ménard – Collaboration spéciale de La Terre de chez nous

Au cours des 10 dernières années, La Financière agricole du Québec a versé 5,8 G$ à près de 20 000 producteurs dans le cadre de ses divers programmes d’assurance et de protection du revenu. De ce montant, les cotisations payées par les agriculteurs représentent environ 1,35 G$. Le reste provient de l’État, soit près de 75% des sommes allouées.

Plus précisément, 2,3 G$ ont été remis par le biais des programmes Agri, et 3,5 G$ par l’assurance stabilisation des revenus agricoles (ASRA).

Seulement pour l’exercice financier 2017-2018 se terminant le 31 mars 2018, l’organisme gouvernemental a payé près de 320 M$ aux producteurs dans le cadre des programmes d’assurance et de protection du revenu, révèle le bilan des activités de la Financière publié le 6 décembre.

Faits saillants

Ce bilan annuel indique un excédent de 175,9 M$. De plus, la réserve destinée aux risques exceptionnels liés à l’ASRA et aux programmes Agri atteint 317 M$. Cette réserve permettrait de couvrir, sur une période de trois ans, 93% des scénarios défavorables liés à ces deux catégories de programmes.

Les producteurs de veaux d’embouche et de céréales/canola ont reçu la majorité des 111,2 M$ versés par l’ASRA lors du dernier exercice financier.

Les projets de financement agricoles et forestiers sont en hausse pour une cinquième année de suite avec 3411 projets réalisés, ce qui représente 1,49 G$ en nouvelles garanties de prêt par la Financière. Le total des garanties de prêt de l’organisme atteint 5,22 G$.

Les demandes concernant le Programme d’appui financier à la relève agricole sont également en hausse: 268 entreprises ont bénéficié d’une subvention à l’établissement. Les subventions au démarrage ont légèrement diminué pour couvrir 170 projets. L’organisme mentionne que 90% des jeunes ayant reçu une subvention à l’établissement ou au démarrage depuis 2013 œuvrent toujours en agriculture après trois ans.

Objectif atteint

Au terme de son plan stratégique triennal et de son plan de développement durable, la Financière affirme avoir atteint 92% des cibles et réalisé 90% des actions planifiées. Le sondage 2017-2018 effectué auprès de sa clientèle révèle un taux de satisfaction de 85%, en légère diminution comparativement à celui de 87% obtenu l’année précédente.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des