Portraits

Innergex : 8 questions à une entreprise en croissance tournée vers le développement durable

jeudi le 15 avril 2021
Modifié à 16 h 10 min le 13 avril 2021
Par Vanessa
Innergex est un important producteur indépendant d’énergie renouvelable spécialisé en énergie hydroélectrique, éolienne et solaire. Depuis près de trois décennies, l’entreprise est passée d’un petit producteur énergétique indépendant à une entreprise internationale qui exerce ses activités au Canada, aux États-Unis, en France et au Chili. Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans l’énergie renouvelable en 1990 ? Nous sommes nés en 1990 au Québec quand il y a eu l’appel d’offre qu’on appelait l’APR-91. C’était la première fois qu’Hydro-Québec offrait d’acheter de l’électricité à long terme pour des producteurs indépendants. Il y avait un paquet de petits barrages hydroélectriques un peu partout à travers la province qui étaient laissés à l’abandon, ce qui causait potentiellement un problème d’entretien à long terme. Le Québec s’est dit au lieu d’avoir des actifs qui dépérissent, nous allions essayer de les faire renaître par le programme de l’APR-91.   De quelle manière l’entreprise a-t-elle évolué en 30 ans ? Nous avons fait quelques projets au Québec et ensuite, nous avons évolué et fait quelques projets en Ontario, tout en continuant à faire de l’hydroélectricité jusqu’en Colombie-Britannique. Au tournant des années 2000, nous nous sommes tournés vers l’éolien. Nous avons participé au premier appel d’offres au Québec dans ce secteur. Innergex a gagné une grande partie de cette production. Nous avons ensuite consolidé nos bases au Canada et, quand le marché a ralenti un peu, nous cherchions d’autres marchés. C’est à ce moment que nous avons développé le plan stratégique 2015-2020, qui se voulait un plan d’expansion international. Nous avions ciblé la France, l’Amérique du Sud, le Mexique et les États-Unis.   Comment s’est déroulé votre expansion à l’international ? À l’intérieur de 5 ans, nous avons développé un peu plus de 300 mégawatts en acquisition et en développement en France, en éolien. Nous avons pris une participation dans une entreprise au Chili, qui fait dans l’hydroélectricité, le solaire et, éventuellement, dans l’éolien. Nous avons aussi développé plusieurs projets aux États-Unis, notamment dans le solaire et l’éolien. Maintenant, nous sommes bien établis à l’international, nous avons des bureaux à Lyon, San Diego et Santiago. Nous avons également un bureau important à Vancouver. Le siège social de l’entreprise est situé dans l’arr. du Vieux-Longueuil, sur la rue Saint-Charles Ouest.   Comment l’énergie renouvelable a-t-elle évolué depuis les dernières années ? On s’intéresse de plus en plus à tout ce qu’on va appeler le stockage, notamment à travers les batteries. Nous avons gagné un appel d’offres à l’international de deux projets de solaires couplés avec des batteries à Hawaï. Ça nous apprend à développer ce côté qui est de jumeler de l’énergie renouvelable avec des batteries de façon à donner une meilleure pénétration au réseau, surtout dans un avenir qui verra de plus en plus d’énergie renouvelable intermittente être partie prenante de plusieurs réseaux électriques.  La partie de stockage qui peut passer par les batteries va devenir une partie assez importante de notre stratégie de croissance dans le futur. [caption id="attachment_12408" align="aligncenter" width="444"] Nombre d'installations d'Innergex.[/caption] De quelle manière Innergex a géré la croissance rapide de l’entreprise ? Lorsque nous sommes bien alignés et entourés, nous avançons. Mais, c’est certain que ça prend des gens passionnés, dédiés et qui n’ont pas peur de mettre l’épaule à la roue. La croissance amène certainement ses petits bobos, mais la fierté de contribuer à l’environnement et de faire des projets qui vont nous dépasser en termes de vie, c’est très stimulant.   Quelle est la philosophie de l’entreprise ? La philosophie d’Innergex est basée sur les personnes, la planète et la prospérité. C’est notre définition du développement durable. Forcément, quand on parle des personnes, on fait référence à nos employés, mais également des communautés dans lesquelles on vient investir. Et puis, notre planète, on essaie de lui faire attention. Alors, c’est sûr que notre produit c’est de l’énergie renouvelable, alors on contribue à diminuer les gaz à effets de serre. Toutefois, chaque fois qu’on construit quelque chose, forcément, nous avons un impact. C’est pour cette raison, que nous tentons de minimiser ces impacts, notamment en recréant des habitants de poissons ou de faunes pour compenser la perte d’habitat causée par la construction ou les infrastructures. Pour ce qui est de la prospérité, comme nous sommes une compagnie publique, nous devons faire un rendement, car notre industrie a besoin de capitaux. Mais, nous pensons que c’est important de partager et d’avoir des politiques de retombées économiques régionales. Nous avons évolué au cours des années dans une culture du partage, d’ouverture et de transparence.   Quels seront les principaux défis de votre entreprise pour les années à venir ? Ce qui est le plus difficile dans notre avenir, c’est la compétitivité globale. C’est une industrie qui est en croissance incroyable et nous devons toujours être à l’affut des nouvelles technologies. Avec l’entente de partenariat et l’entrée de capital d’Hydro-Québec chez Innergex, ça nous donne un grand frère qui a beaucoup de capacités techniques et qui a déjà la volonté d’être très présent dans toutes les techniques de stockage. Un de nos défis sera d’être en mesure d’aller chercher les deux forces des entreprises. De notre côté, nous sommes plus entrepreneur, plus agile. De son côté, Hydro-Québec est une grande force tranquille avec un bassin de connaissances assez incroyables et une capacité financière assez exceptionnelle. Le plus grand défi d’Innergex, c’est de mettre à profit cette belle entente et de faire rayonner le Québec à l’international. Si j’ai un souhait, c’est de trouver la synergie de ces deux grands groupes, pour le plus grand bonheur du Québec!   Comment se passent les affaires pour Innergex depuis le début de la pandémie ? Nous sommes chanceux. Notre industrie a été reconnue comme un service essentiel partout où nous exploitons des installations d’énergie renouvelable. Donc, nous avons été en mesure de poursuivre nos activités. Nous avons mis en place de nombreuses mesures pour assurer la sécurité de nos employés sur le terrain. Nos employés de bureau travaillent tous de la maison depuis plus d’un an. Ce qui est formidable c’est que l’on sent une réelle volonté des gouvernements, mais également de la population d’accélérer la transition énergétique ce qui est très positif pour une entreprise comme Innergex qui a pour objectif de continuer à développer des projets d’énergie renouvelable et de stockage d’énergie seulement. Nous poursuivons notre croissance aux États-Unis et à l’international et sommes positionnés pour participer aux futurs appels d’offres en sol québécois et canadien.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous