Deux femmes unies par une robe rouge et une bonne cause

Photo de Vicky Girard
Par Vicky Girard
Deux femmes unies par une robe rouge et une bonne cause
Caroline Lavallée et Racky Diack sont devenues de grandes amies et des partenaires en affaires. (Photo : Gracieuseté)

Caroline Lavallée et Racky Diack ont vécu des épreuves qui les ont menées sur un chemin commun. La propriétaire d’une agence de communications et la designer de mode se sont liées d’amitié lors d’un événement où l’une a porté la création de l’autre.

Mme Lavallée, de Candiac, a rencontré Mme Diack, Raky D. de son nom d’artiste, dans le cadre de l’événement-bénéfice Robes rouges pour la fondation Cœur et AVC en février. Des femmes qui vivent ou ont vécu avec une maladie du cœur sont jumelées avec un ou une designer pour l’occasion. En 2000, la Candiacoise dans la quarantaine a elle-même reçu un diagnostic de tachycardie supraventriculaire, une maladie cardiovasculaire pouvant entraîner un AVC. Depuis, elle s’implique pour la cause.

«Racky est venue chez moi pour l’essai de la robe. Sans faire de jeu de mots, ça a vraiment été un coup de cœur», dit Mme Lavallée.

Les deux femmes ont rapidement développé des liens personnels et professionnels.

De son côté, Mme Diack, qui vise le marché de la Rive-Sud pour son entreprise, était mannequin et photographe de mode avant de se lancer dans la création de vêtements. Après des complications lors d’une opération pour un abcès dans le dos il y a quelques années, elle a dû subir une amputation de la jambe.

«Après cet accident, je suis devenue une workaholic», dit-elle.

D’origine sénégalaise et ayant vécu en France, celle qui admet qu’elle avait de la difficulté à trouver des vêtements qui lui plaisaient s’inspire de ses différentes cultures. Sa rencontre avec Mme Lavallée a changé son parcours. Celle-ci a notamment organisé un lancement à Brossard pour la nouvelle collection de la designer, en avril.

«Caroline a été mon ange gardien. Elle m’a vraiment prise sous son aile», dit-elle.

Mme Lavallée croit important de remettre l’aide qui lui a été offert dans la vie. Les deux femmes disent voir l’une en l’autre beaucoup de bienveillance et être unies grâce à leur histoire personnelle.

«Dans nos épreuves et dans l’adversité, il y a quelque chose de très beau qui peut ressortir, incluant des belles rencontres.»

-Caroline Lavallée

La robe rouge qui a mené à la rencontre des deux femmes. Photo gracieuseté.

Robe rouge

La robe rouge que Caroline Lavallée a portée pour l’événement de la fondation Cœur et AVC était la seule colorée que Raky. D avait fabriquée. Il s’agissait aussi du premier vêtement créé avec des matières écologiques, dont du bambou, chose devenue commune pour ses créations. Cette robe avait donc une signification particulière pour la designer. Elle utilise un mélange de tissus africains et occidentaux.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des