Des contrats dans le Grand Nord pour une entreprise de ventilation

Par Mario Pitre
Des contrats dans le Grand Nord pour une entreprise de ventilation
Nicolas Charland est heureux d’avoir conclu des contrats dans le Grand Nord québécois. (Photo : Gracieuseté)

C’était jour de grand départ le lundi 25 novembre pour une équipe de l’entreprise Nouvel Air 2001, qui a paraphé des contrats totalisant plus de 1 M$ dans le Grand Nord québécois.

L’entreprise de Salaberry-de-Valleyfield, spécialisée dans le nettoyage spécialisé de conduits de ventilation, a dernièrement obtenu trois importants contrats de l’Office Municipal d’Habitation KATIVIK. Elle y effectuera le nettoyage des conduits de ventilation résidentiels dans les villages de Salluit, Purvinituq et Inukjuak, situés dans le Grand Nord du Québec.

Ces contrats totalisant plus de 1 M$ permettront à l’entrepreneur Nicolas Charland et son entreprise Nouvel Air 2001 Inc de développer un réseau d’affaires et de partenaires durables dans ces régions, de procéder à l’embauche de personnel et d’investir en formation et équipements.

« Nos techniciens sont emballés par le projet. Pour certains d’entre eux, ce sera un retour en terrain connu et pour d’autres, ce sera une première et nouvelle expérience, dit-il. Notre entreprise a par le passé fait plusieurs voyages dans certains villages du Grand Nord pour effectuer des travaux dans des établissements de santé. À la suite de l’affichage des trois appels d’offre sur le système électronique d’appel d’offres du Gouvernement du Québec, nous espérions obtenir au moins un des contrats. À notre grande surprise, nous avons obtenus les trois ! Nous étions à la fois surpris et très heureux. »

Le premier départ vers le village de Salluit était prévu pour lundi le 25 novembre et par la suite, les techniciens, jumelés en équipe de quatre, travailleront en relais pour une période d’au moins 9 mois.

« Nos opérations régionales ne seront en aucun cas mises en péril puisque nous aurons toujours une équipe de quatre techniciens sur place à nos bureaux pour effectuer nos opérations courantes », a précisé Nicolas Charland.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des