De nombreuses ressources pour appuyer les femmes entrepreneures

Par Geneviève Michaud
De nombreuses ressources pour appuyer les femmes entrepreneures
(Photo : Depositphotos)

Selon le sondage Indice entrepreneurial québécois 2018 réalisé par la Fondation de l’entrepreneurship, en collaboration avec la Caisse de dépôt et placement du Québec, 41% de l’ensemble des propriétaires d’entreprise de la province sont des femmes et 23% des femmes, qu’elles soient déjà dans les affaires ou non, envisagent de lancer ou de reprendre une entreprise.

À LIRE AUSSI: Gestionnaires: 44% des postes sont occupés par des femmes

Briser les barrières dans un emploi non traditionnel

Pour celles qui décident de plonger, le monde des affaires peut parfois être déstabilisant. De nombreuses ressources s’offrent à elles pour les aider à naviguer ces eaux parfois troubles.

Aide financière

Différentes formes d’aide financière sont spécialement destinées aux femmes qui veulent démarrer ou faire croître leur entreprise.

L’organisation Femmes d’affaires en commerce international (FACI) offre du financement spécifiquement destiné aux femmes; la Banque de développement du Canada (BDC) propose un Fonds pour les femmes en technologie; et l’organisme Femmessor offre des prêts et du capital-actions pour les femmes entrepreneures, pour ne nommer que ceux-là.

Formation

Une foule de formations sont offertes pour aider les entrepreneures dans leurs démarches, allant de la création de leur plan d’affaires à la gestion de croissance de leur entreprise.

Compagnie F, Femmessor et les différents regroupements de gens d’affaires proposent tous une programmation s’adressant aux femmes.

Ressources

Différentes organisations offrent du soutien aux femmes entrepreneures: le Centre d’entrepreneuriat en économie sociale du Québec; les Cercles d’entraide de la Rive-Sud; la Compagnie F; Femmes d’affaires en commerce international (FACI); Femmessor; le Groupe de discussion LQ – Femmes d’influence; MicroEntreprendre; Premières en affaires; le Répertoire des entreprises canadiennes appartenant à des femmes (REC); le Réseau des Femmes d’affaires du Québec; et le Secrétariat à la condition féminine.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des