Actualités

Complexe aquatique : 135 000$ de plus à cause de la COVID

samedi le 24 juillet 2021
Modifié à 16 h 09 min le 23 juillet 2021
Par Geneviève Michaud

Le Complexe aquatique a ouvert ses portes en décembre 2020. (Photo : Le Courrier du Sud – Archives)

Lors de son assemblée du 6 juillet, le conseil municipal de Brossard a autorisé l’affectation d’une somme de près de 135 000$ à même son surplus non affecté afin de financer les frais supplémentaires engendrés par la COVID-19 dans le dossier de construction du Complexe aquatique.

L’entrepreneur EBC réclame en effet cette somme à la Ville en raison des frais liés à la fermeture du chantier pendant cinq semaines en mars 2020 ainsi que la mise en place des mesures sanitaires lors de la reprise des activités de construction.

Du 25 mars au 11 mai 2020, alors que le chantier était fermé, en conformité avec le décret gouvernemental, l’entrepreneur a entre autres dû instaurer des rondes hebdomadaires de vérification des pompes de puisard, de la génératrice et du chauffage temporaire.

«Au comité de suivi des contrats, avec mes confrères Julie Bénard et Antoine Assaf, nous suivons de très près ce qui se fait au chapitre des contrats et tous les frais engendrés par la COVID, a assuré le conseiller Pierre Jetté. Nous avons questionné depuis longtemps de quelle manière l’administration pouvait couvrir ces frais pour s’assurer que ce ne soit pas à l’intérieur d’un dépassement des règlements d’emprunt. Je peux vous assurer que l’administration fait tout ce qui est humainement possible pour s’assurer que nous respectons l’ensemble des contrats et que dès que des clauses concernant la COVID nous sont imparties, nous trouvons les solutions pour régler ces problèmes.» 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous