Centre commercial à la recherche d’un nouveau souffle

Centre commercial à la recherche d’un nouveau souffle
Intérieur du Centre régional Châteauguay (Photo : Michel Thibault)

Plus gros édifice commercial sur le territoire de la ville de Châteauguay, le Centre régional de Châteauguay est en quête d’un nouvel élan.

Deux bâtiments sont en construction cet hiver dans le vaste stationnement qui s’étale devant le mail en rénovations. La RBC et Chocolats favoris y ouvriront prochainement. D’autres enseignes s’ajouteront.

Copropriétaires du centre depuis 2016, le Groupe Quint et le Groupe Mach ont amorcé en 2019 des investissements de 7 M $ pour mettre l’endroit au goût du jour.

Le concept existant des magasins alignés à l’intérieur le long d’une allée centrale n’a plus la cote. La chute de valeur de 17 % du centre entre les rôles d’évaluation municipaux 2016-2019 et 2020-2021, soit de 42,6 M$ à 35,53 M $, en témoigne.

Évaluateur agréé chez Évimbec, la compagnie qui confectionne le rôle d’évaluation de Châteauguay, Jérôme Olivier Rancourt indique que cette baisse de la valeur marchande enregistrée entre le 1er juillet 2014 et le 1er juillet 2018 tient en partie à la montée du commerce en ligne. Le concept a aussi son importance. «L’attrait pour des centres commerciaux régionaux est en diminution à travers le Québec», souligne-t-il. Il nuance en précisant que certains types de centres comme ceux avec de la restauration et des divertissements, ainsi que les Power Center restent populaires.

Le Centre régional de Châteauguay n’a pas de volet de divertissement. «Il s’est vendu 31,25 M $ en 2016. On n’avait pas le choix de le baisser en fonction de la valeur marchande. Il faut tenir compte de la vente», souligne l’évaluateur agréé.

La baisse de valeur au rôle a entraîné une baisse du compte de taxes de 23 % pour les propriétaires. Celui-ci est passé de 1 M $, en 2019, à 771 312 $ en 2020.

Immeuble en construction dans le stationnement
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des