CAE Capital Rive-Sud a soutenu 47 projets

CAE Capital Rive-Sud a soutenu 47 projets
La SQ met en garde contre les cols par distraction dans les stationnements (Photo : Gracieuseté)

Pas moins de 47 projets ont reçu l’aide financière du CAE Capital Rive-Sud cette année, pour un montant totalisant 10,5 M$ en investissement. Cela a permis de maintenir et de créer 580 emplois et a généré plus de 21 M$ d’investissements totaux.

CAE Capital Rive-Sud, organisme à but non lucratif qui offre aux PME des produits financiers complémentaires aux institutions financières, a annoncé ses résultats 2018-2019 lors de son assemblée générale annuelle du 13 juin, au club de golf de Beloeil.

En collaboration avec le Réseau des SADC+CAE, le CAE a octroyé plus de 31 000$ de subventions dans le programme soutien aux petites entreprises (SAPE). Neuf projets, dont huit entreprises ont bénéficié de cette aide afin d’avoir accès à des expertises spécialisées.

Le financement de commande devient un outil de premier plan et un véritable moteur pour les entrepreneurs du CAE Capital Rive-Sud, avec plus de 6,2 M$ de financement octroyé.

Le secteur manufacturier est encore bon premier avec 53% des interventions, suivi par les services spécialisés (46%).

Accompagnement

Pour réaliser son mandat d’accompagnement, l’organisme a priorisé deux mesures : les Cercles d’entraide Rive-Sud et le Soutien au travail autonome. Cette année, 120 clients ont participé aux ateliers des Cercles d’entraide Rive-Sud, qui soutient le service de prédémarrage d’entreprise pour entrepreneurs.

En plus, 2360 heures d’accompagnement individuel ont aussi été offertes. La clientèle majoritairement féminine à 78% est le nouveau visage de l’entrepreneuriat et affiche une progression constante.

La mesure Soutien au travail autonome vise à fournir l’aide aux personnes admissible afin qu’elles atteignent l’autonomie sur le marché du travail en créant ou en développant une entreprise ou en devenant travailleur autonome. Ainsi, 34 entreprises ont été accompagnées, créant ainsi 36 emplois.

«Malgré les enjeux de main-d’oeuvre et le marché compétitif du financement, notre agilité nous a permis de dépasser nos cibles en encourageant encore plus d’individus à faire le choix de l’entrepreneuriat», mentionne la directrice générale Nathalie Dubord.

«Être entrepreneure est un défi au quotidien. Les services et les formations offerts par le CAE Capital Rive-Sud sont des outils essentiels lors d’une démarche entrepreneuriale», a souligné l’entrepreneure Sylvie Madore, qui a fait appel à CAE Capital Rive-Sud pour son projet de série télévisuelle La Tribu gourmande.

(Source: CAE Capital Rive-Sud)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des