Bulldog Protection: à la rescousse des travailleuses

Photo de Katherine Harvey-Pinard
Par Katherine Harvey-Pinard
Bulldog Protection: à la rescousse des travailleuses
(Photo : Gracieuseté)

Elle est révolue, l’époque où les femmes du domaine de la construction devaient porter des vêtements pour hommes trop grands et inconfortables. En créant l’entreprise Bulldog Protection, Caroline Clouette s’est donné comme mandat de confectionner des vêtements confortables, de haute visibilité et sécuritaires pour les travailleuses.

En 2017, Caroline Clouette travaillait dans un entrepôt où elle devait porter une veste de sécurité beaucoup trop large. Dans les magasins spécialisés, on lui disait que la seule solution était d’acheter des chandails pour hommes de grandeur small. Ainsi lui est venue l’idée de mettre sur pied Bulldog Protection.

«Je me suis dit: tant qu’à faire un chandail pour femme, on va le faire confortable, avec des tissus qui respirent, explique l’entrepreneure. Je me suis donc inspirée de vêtements de cyclistes.»

Fabriqués en Asie

C’est en décembre 2017 qu’elle a fait ses premières commandes d’échantillons de tissus. La designer graphique de métier et travailleuse autonome depuis 25 ans n’avait peut-être pas d’expérience en entrepreneuriat, mais elle savait exactement ce qu’elle voulait. Et elle n’avait pas froid aux yeux.

«Je voulais travailler avec l’Asie, affirme-t-elle. Mes vêtements sont designés au Québec, mais fabriqués en Asie parce que je voulais avoir un volume de masse. Je savais que j’irais faire du gros tirage.»

Afin que les choses progressent le plus vite possible, Caroline Clouette s’est rendue en Chine pendant trois semaines afin de rencontrer des manufacturiers. En avril 2018, elle s’entendait avec ses premiers clients.

Une multitude de produits

Un an plus tard, Bulldog Protection a pris une ampleur phénoménale. L’entreprise vend maintenant des chandails, des vestes de sécurité, des manteaux, des vêtements pour le loisir et la course à pied et même des dossards pour quadriporteurs. Tous de haute visibilité, et tant pour femmes que pour hommes.

La native de Beloeil s’est entendue avec des clients partout au Québec tels BMR, EBC, Joliette Sécurité et des magasins spécialisés dans le vêtement du travailleur. Elle habille tous les signaleurs du Québec et discute présentement avec des entreprises de pavage et de construction. Rien n’arrête Caroline Clouette.

«Il y avait un besoin et je me suis dit que j’allais le combler, dit-elle. Je n’arrête pas!»

L’entrepreneure s’est d’ailleurs mérité le prix Esprit novateur au concours LADN Montérégie 2019.

«Je suis contente que l’industrie ait vu que j’ai un esprit novateur, ça me donne de la reconnaissance, de la crédibilité et de la notoriété», conclut-elle.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
David Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
David
Guest
David

Je suis fier de toi Caro.ta foncer dans l inconnu et travailler fort.
FELICITTION