Actualités

VIDÉO - Une entreprise de Saint-Hubert crée une chaussure autolaçante

samedi le 18 septembre 2021
Modifié à 12 h 58 min le 22 septembre 2021
Par Michel Hersir

L’équipe de Powerlace. (Photo : Gracieuseté)

Les chaussures autolaçantes de Marty McFly avaient fait fureur dans le film Retour vers le futur 2. Le futur que s’imaginaient les cinéastes n’était peut-être pas si loin de la réalité, sur cet aspect du moins. Une entreprise de Saint-Hubert, Powerlace, a récemment lancé la phase de production pour sa chaussure autolaçante, qui devrait se trouver chez les détaillants dans la prochaine année.

«On arrive à un point tournant, explique le directeur marketing et ventes chez Powerlace, David Santagata. Ça fait depuis 2010 que le projet avance et on peut maintenant commencer à produire à plus grande échelle le système autolaçant.»

L’entreprise prévoit de lancer la production de 5000 paires de chaussures d’ici la fin de l’année, ainsi que d’une dizaine de milliers de plus à la fin 2022.

Ainsi, la chaussure autolaçante, qui est activée par un transfert de poids qui permet le serrage du pied,  devrait faire son entrée chez les détaillants du Québec, de l’Ontario et du nord des États-Unis au cours de l’année 2022.

Cette nouvelle phase devrait permettre à la compagnie de créer sept emplois à Saint-Hubert d’ici la fin de l’année et dix-huit emplois d’ici deux ans.

L’entreprise avait jusqu’ici vendu plus de 500 modèles en précommande sur la plateforme Kickstarter pour un montant total d’un peu plus de 100 000$.

 

 

 

Pour tout le monde

Si, pour le moment, seul le modèle masculin est à point, l’entreprise entend offrir sa chaussure à une plus grande partie de la population possible.

«Le design est polyvalent, épuré et bon pour toutes catégories d’âges, indique David Santagata. On est une marque inclusive, on n’oublie personne, c’est pour ça que notre priorité est la chaussure pour femme et celle pour enfant. Ça va venir rapidement, on parle de l’année prochaine.»

Il indique en outre que la clientèle à mobilité réduite devrait être naturellement attirée par la chaussure et que leur modèle devrait lui convenir davantage que celui de concurrents similaires.

La chaussure autolaçante de Powerlace a un look bien différent de celle de Marty McFly! (Photo : Gracieuseté)

«On peut dire qu’on est exclusif sur le marché, avance-t-il. On retrouve quelques modèles qualifiés d’autolaçants, comme celui avec la roulette derrière le pied, mais en réalité, ils sont difficilement utilisables sans se pencher ou utiliser ses mains. Ce qui n’est pas le cas pour nous. Pour certaines personnes, ça peut changer complètement leur qualité de vie.»

David Santagata ajoute que le modèle est amené à évoluer et qu’après la chaussure pour femme et celle pour enfant, l’entreprise se penchera sur la chaussure de sécurité, la chaussure de golf, les bottes ainsi que la chaussure de sport.

Il précise par ailleurs que l’engouement est bien présent pour leur produit.

«On fait beaucoup d’événementiel et les gens trippent, ils veulent acheter sur place, poursuit-il. Ce n’est pas possible, parce qu’on ne présente que des échantillons, mais il y a une grosse attractivité et les gens vont adorer.»

 

 

 

 

 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous