Actualités
Développement

Sherrington aura sa quincaillerie

lundi le 09 août 2021
Modifié à 10 h 34 min le 06 août 2021
Par Marc-André Couillard

Les propriétaires de la future quincaillerie, Jean Fredette et Martine Boyer, ainsi que le maire de Sherrington, Yves Boyer. (Photo: Coup d'oeil - Marc-André Couillard)

Un couple d’entrepreneurs qui réside à Sherrington a récemment acquis le terrain où était situé le Garage Denis Greer pour y faire construire une quincaillerie. 

Par Marc-André Couillard, Journal Coup d'oeil, collaboration spéciale

Les propriétaires Martine Boyer et Jean Fredette sont en attente d’une autorisation avant de pouvoir dévoiler quelle bannière portera leur commerce. Deux autres jeunes actionnaires font aussi partie de ce projet. Leur identité sera dévoilée que lorsque les travaux de construction auront commencé.

Mme Boyer et M. Fredette habitent à Sherrington depuis trois ans. Ils ont acheté deux résidences adjacentes à l’ancien Garage Greer. Ils habitent l’une d’elles, tandis que l’autre est occupée par des locataires. 

« Nous avons acheté le terrain du garage parce que nous ne voulions pas de mauvais voisin», explique Mme Boyer, qui auparavant a été la propriétaire de l’épicerie Axep, à Saint-Michel, pendant 11 ans.

Un besoin

Depuis la fermeture de la quincaillerie Unimat, à Sherrington, il y a quelques années, les résidents de ce village doivent parcourir une vingtaine de kilomètres pour se rendre au BMR à Saint-Cyprien-de-Napierville, pour se procurer un simple pinceau.

«On trouvera de tout pour dépanner dans notre quincaillerie, de l’agricole au divertissement, assure M. Fredette. Nous tiendrons des articles de pêche et de camping, mais aussi des vêtements de travail, de la peinture, des outils électriques, des petits électroménagers et nous aurons aussi une division de batteries de toutes sortes. On vendra aussi du propane.»

Il n’y aura pas de cour à bois, mais un petit centre de jardin pourrait éventuellement être ajouté. 

«On ne veut pas vendre ce que les autres commerçants autour vendent déjà, assure M. Fredette. On veut accommoder les gens.»

Construction

Cette nouvelle quincaillerie aura une superficie de 9 000 pieds carrés, dont 7 500 pieds carrés seront occupés par la surface de vente. Les travaux de construction doivent commencer en septembre, alors que l’ouverture de la quincaillerie est prévue en mars 2022. 

La quincaillerie occupera environ la moitié du terrain où elle sera construite. L’autre moitié pourra servir un agrandissement ultérieur ou encore à un autre projet de construction commerciale, précise Mme Boyer. 

Ce projet représente un investissement de près de 2 M$ et permettra la création d’une dizaine d’emplois. 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous