Actualités
Développement

PHOTOS ET VIDÉOS - Devimco Immobilier lance la première phase de son projet autour du métro Longueuil

mercredi le 09 juin 2021
Modifié à 12 h 33 min le 23 juin 2021
Par Michel Hersir

L’espace autour de la station de métro devrait changer significativement dans les prochaines années. (Photo gracieuseté)

Le grand projet de Devimco Immobilier à Longueuil est en marche. Le promoteur immobilier, en compagnie de la mairesse de Longueuil Sylvie Parent, a lancé mardi la première phase, soit la première de quatre tours dans le secteur centre-ville, près de la station de métro Longueuil – Université de Sherbrooke. Le coût de l’ensemble du projet pourrait atteindre les 800 M$.

Cette première construction, qui sera érigée sur une portion de l’actuel stationnement P2, devant le débarcadère d’autobus, comptera 25 étages et 336 unités de logement, avec des commerces au rez-de-chaussée. Des espaces pour le télétravail seront prévus à l’intérieur des logements et dans des espaces collaboratifs. Une piscine et un spa nordique intérieur seront également aménagés sur le toit de l’édifice.

La mise en chantier de cette phase initiale est prévue pour le mois d’octobre et devrait s’échelonner sur 30 à 36 mois.

Une tour adjacente à celle-ci sera érigée. Ces deux immeubles forment le Sir Charles Condominiums.

De plus, deux autres tours seront construites au-dessus de la station de métro Longueuil – Université-de-Sherbrooke. Le président de Devimco Immobilier Serge Goulet souligne par ailleurs que la station ne fermera pas durant les travaux.

L’échéancier de l’ensemble du projet est fixé entre 6 et 7 ans.

«Les deux sites de notre projet permettront de créer une véritable synergie entre les différentes composantes pour y élaborer un milieu de vie de qualité supérieure pour les futurs résidents, travailleurs et visiteurs, indique M. Goulet. Avec le terminus intermodal, la station de métro et le projet du REM ou du tramway, notre projet sera situé au cœur du plus grand TOD au Québec.»

«Je suis très fière aujourd’hui de ce lancement, de ce premier domino qui vient donner l’impulsion à la requalification du centre-ville de Longueuil, affirme Sylvie Parent. Cela va transformer ce secteur d’une aire de transit à un réel milieu de vie.»

 

 

Jusqu’à 800 M$

Initialement estimés à 500 M$, les coûts du projet pourraient augmenter jusqu’à 800 M$. Cette révision à la hausse s’explique par l’intention du promoteur d’augmenter le nombre d’étages de certaines tours.

«On a fait des études de marché et des tests, et on a bien vu qu’ici, à 25 étages, on laissait de la richesse sur la table, affirme M. Goulet. On a un terrain exceptionnel, alors on a vraiment l’intention de monter certaines tours jusqu’à 40 étages.»

Devimco Immbilier prévoit ainsi un peu plus de 1 600 unités de logement pour l’ensemble des quatre constructions.

La première tour comportera uniquement des logements de type condos. Le promoteur assure toutefois qu’on retrouvera également des logements locatifs à l’intérieur de certaines tours, en plus d’une variété de types de logements, allant de lofts pour une personne à des unités pour les familles.

Pas de logements sociaux

Lors du lancement, il a été confirmé que le logement social ne serait pas intégré au projet. La présence de logements abordables était réclamée, notamment par le milieu communautaire.

Des contraintes physiques onéreuses pour construire les tours au-dessus de la station de métro ont été évoquées pour justifier cette absence.

«On est conscient qu’il en faut, mais ce n’était simplement pas possible pour cette phase, explique Sylvie Parent. Il y a d’autres terrains prêts à être développés dans le pôle centre-ville et on espère en intégrer à court et moyen termes dans ces projets.»

Elle indique par ailleurs que le projet de Devimco constitue 20% de ce qui est prévu en termes d’investissement privé d’ici 2035 dans le pôle centre-ville.

 

 

 

 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous