Nouvelles
Actualités

Barabas sert L'Antidote à la santé de la Fondation de l'Hôpital du Suroît

mercredi le 16 juin 2021
Modifié à 8 h 53 min le 16 juin 2021
Par Eric Tremblay

Sébastien Gaudreau et Benoît Mercier de la Brasserie Barabas ont présenté la bière L'Antidote à Michèle Cyr Lemieux, directrice générale de la Fondation de l'Hôpital du Suroît. (Photo L'Information d'Affaires d'ici - E.T.)

Barabas lève son verre à la Fondation de l’Hôpital du Suroît. Un verre rempli de la Pilsner L’Antidote qui pourrait permettre à la microbrasserie de Sainte-Barbe de verser 5000 $ à la fondation.
La collaboration entre la Fondation et Barabas s’est faite naturellement.

«Je la connais bien pour avoir participé au Défi vélo dans le passé, explique Sébastien Gaudreau, copropriétaire de la microbrasserie. Quand la Fondation m’a approché, ça allait de soi qu’on allait s’impliquer. Le timing était bon. »
Le maître-brasseur Benoit Mercier a mijoté la première Pilsner de la jeune brasserie qui vient de célébrer son 1er anniversaire.

«C’est une bière qui nous ressemble, assez classique, prévient-il. Le malt et le houblon sont mis de l’avant. La révolution des microbrasseries il y a 30 ans, c’était pour s’éloigner de ce style. C’est le fun d’y revenir et de la redécouvrir. »
Pour le moment, il s’agit d’un brassin limité. Au total, 5000 cannettes seront distribuées sur place et dans quelques commerces de la région. Pour chaque bière vendue, 1 $ sera remis à la Fondation. La cannette possède la touche graphique classique de Barabas avec le logo de la Fondation bien en vue. Et, pour la première fois de son histoire, la microbrasserie met une touche de couleur - le rose de la Fondation - à son graphisme.
L’Antidote fera l’objet d’un lancement, sur la toute nouvelle terrasse située à l’arrière de la brasserie, route 132, le jeudi 10 juin à compter de 11 h.
Michèle Cyr-Lemieux, directrice générale de la Fondation de l’Hôpital du Suroît, était très enthousiaste à l’idée de cette collaboration philanthropique.

«Barabas est un bon ami de la Fondation, explique-t-elle. On est heureux de s’associer avec une entreprise d’ici qui va très bien. Une belle démonstration de campagne locale. »
Cette activité se veut connexe aux événements que ce sont le tournoi de golf ou la randonnée à vélo. Qui sont malheureusement mises sur la glace en raison de la pandémie.
Pour Laurence Chiasson, coordonnatrice aux communications, cette campagne donne l’occasion de continuer de valoriser la santé.

«Ça permet de rappeler que la Fondation est là pour la communauté», a-t-elle conclu. 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous